Publicité
13 mai 2016 - 16:15 | Mis à jour : 16:47

Michel Ouellet veut reconstruire à Trois-Pistoles

Francois Drouin

Par Francois Drouin, Journaliste

Twitter Francois Drouin
Toutes les réactions 3

Le propriétaire de l’usine GO Usinage ravagée par les flammes le jeudi 12 mai a bien l’intention de reconstruire. S’il admet que la journée a été éprouvante, que son entreprise n’est plus que cendres, sa passion, elle, demeure intacte.

«Ça fait mal au coeur de voir ça, nous avions tout mis dans l’entreprise. Mais on reste positif, il n’est pas question de lâcher. On va rebâtir, et en mieux», a souligné l’entrepreneur.

C’est à Trois-Pistoles que devrait renaitre de ses cendres l’usine. L’entreprise a vu le jour dans un garage à Notre-Dame-des-Neiges avant de prendre de l’expansion et de déménager ses activités dans l’ancienne bâtisse abritant Emballage et Distribution D'Amours.

«Nous avions beaucoup investi depuis un an. Notre choix était d’opérer, de travailler ici et ça l’est toujours», affirme Michel Ouellet. Ce dernier devrait rencontrer le maire de Trois-Pistoles, Jean-Pierre Rioux, dans les prochains jours.

CAUSE ET ORIGINE

La cause de l’incendie est accidentelle et électrique, et l’origine est située dans le comble. L'information a été confirmée par le directeur du Service incendie de Trois-Pistoles, Pascal Rousseau. Le compagnie d'assurance en serait arrivée à la même conclusion.

«Nous avons un très bon support de notre assureur, ils sont bien d’adon. Je suis confiant de pouvoir relancer l’entreprise rapidement.»

Toutefois, l’entrepreneur devra décider s’il conserve l’emplacement actuel ou si des opportunités de relocalisation s’offriront à lui. «Je n’ai pas fait le tour, on prendra le choix qui est pour le mieux. J’ai besoin d’une ligne de 600 volts, et ça, il n’y en a pas partout.»

Quant au risque que représente son entreprise pour les résidents voisins, Michel Ouellet a tenu à préciser que GO Usinage utilise moins de propane qu’un restaurant et n’abrite aucun produit chimique majeur.

 

Publicité