Publicité
28 avril 2016 - 14:08 | Mis à jour : 16:53

Le point de ravitaillement au gaz naturel de Rivière-du-Loup inauguré

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Rivière-du-Loup deviendra bientôt un point stratégique important pour les camions lourds souhaitant carburer au gaz naturel liquéfié (GNL). Un point de ravitaillement, le premier à l’Est de Lévis, a été inauguré ce 28 avril, au Carrefour du Camion R.D.L. 

Cette station permettra donc à la Route bleue de Gaz Métro, comprenant 7 stations publiques, de s’étendre maintenant de l’Ontario jusqu’en Gaspésie. Celle de Rivière-du-Loup est mise sur pied en collaboration avec la SÉMER et Gaz Métro.

« C’est une excellente nouvelle, la station de remplissage va répondre à des besoins grandissants. Nous souhaitions améliorer la compétitivité de nos entreprises de camionnage. Maintenant, ils pourront être à armes égales avec d’autres entreprises de Montréal. À terme, toute la région en profitera », a soutenu le président de la SÉMER, Michel Lagacé. 

Il faudra toutefois attendre environ deux mois avant que la station soit rendue publique et puisse être utilisée par les transporteurs. Gaz Métro a confirmé qu'elle allait d'abord se charger du remplissage du réservoir. Cette responsabilité sera ensuite transmise à la SÉMER.

« Il y a une période de rodage qui est prévue avec nos transporteurs qui utilisent déjà le GNL. On estime que la station commencera à être utilisée au début de l’été, mais ça pourrait plus rapide », a expliqué le directeur au développement des affaires chez Gaz Métro Solution Transports, Sylvain Langis. Actuellement, 200 véhicules parcourent le Québec avec du gaz naturel liquéfié comme carburant. 

Du côté de la mairie, Gaétan Gamache n’a pas caché sa fierté de voir ce projet se concrétiser. «Nous sommes très heureux et fiers d’être ici aujourd’hui et d’accueillir une ressource qui va nous aider à faire la promotion du GNL auprès de nos joueurs locaux», a-t-il fait savoir. 

Gaz Métro a également fait savoir qu'elle comptait acheter 50 % de la production de GNL de la SÉMER. Une très bonne nouvelle, a estimé Michel Lagacé. 

PRODUCTION

La SÉMER prévoit produire environ 3,5 millions de litres de biométhane liquéfié, en équivalent diesel par année, à l’usine de biométhanisation de Rivière-du-Loup. Ces 3 millions de mètres cube de biométhane produits représentent le carburant nécessaire pour faire rouler environ 30 camions lourds parcourant chacun 100 000 km par année.

Le biogaz amassé proviendra à la fois du lieu d’enfouissement et de l’usine de biométhanisation, avec comme source principale les résidus de table. Le gaz naturel permettra à moyen terme de réduire les émissions de gaz à effet de serre des véhicules de transport. Il servira notamment à propulser les bateaux et les camions lourds de manière plus écologique.

 

Publicité

Commentez cet article