Publicité
27 avril 2016 - 10:14 | Mis à jour : 12:34

Rivière-du-Loup présentera les Jeux du Québec 2021

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 10

Piloup, l’image des premiers Jeux du Québec 1971, revivra dans cinq ans à Rivière-du-Loup. Les dirigeants de Sports Québec ont officiellement annoncé, devant une centaine de jeunes étudiants et dignitaires de la région, que la ville sera l’hôte de la Finale des Jeux du Québec d’hiver 2021.

C’est donc jour de fête à Rivière-du-Loup. La grande annonce tant espérée depuis déjà plusieurs mois est venue de la bouche du président de Sports Québec, Denis Servais, qui était au téléphone en direct de Montréal. 

« Le conseil d’administration a identifié des forces majeures de votre dossier, notamment la concertation et la synergie entre la Ville et le milieu de l’éducation, la qualité des infrastructures et l’engagement financier de la Ville de Rivière-du-Loup. Pour toutes ces raisons, nous comptons célébrer le 50e anniversaire de la 1ère finale chez vous où tout a commencé », a-t-il déclaré, soulevant immédiatement un cri de joie de la foule présente au Stade Premier Tech. 

FÉBRILITÉ

Près de la scène, où une partie des membres du comité de candidature étaient rassemblés, la fierté et la joie étaient palpables. L’émotion était aussi présente, alors que de nombreux yeux étaient humides. 

« Je suis assez fébrile. C’est vrai que je me suis retenue pour ne pas verser quelques larmes. Ç’a été vraiment une candidature d’équipe. C’est une énorme fierté », a commenté Marie-Hélène Collin, chargée du projet à la Ville. 

Bien que Sports Québec ait donné son appui dès le départ à Rivière-du-Loup, encourageant la Ville à déposer sa candidature pour fêter ses 50 ans, jamais les Jeux ne leur ont été promis. Mardi, quelques représentants de la Ville s’étaient rendus à Montréal pour défendre leur dossier, une brique de plus de 400 pages. 

« Je suis très heureux, très fier aussi d’avoir les Jeux du Québec à Rivière-du-Loup. C’est un énorme accomplissement, un travail d’une équipe exceptionnelle. On était prêts », a ajouté le maire Gamache, soulignant que les Jeux profiteront aussi à plusieurs municipalités des environs, comme Saint-Cyprien, Saint-Antonin, Kamouraska, Saint-Pascal et La Pocatière. 

FINANCEMENT

L’obtention des Jeux étant maintenant confirmée, leur financement sera maintenant le prochain gros défi du comité chargé de l’organisation. À la fin mars, Gaétan Gamache avait annoncé que la Ville s’engageait pour 1,5 M$ sur cinq ans sur un budget total d’environ 5,5 M$. Mardi, le maire de Rivière-du-Loup est toutefois resté muet sur l’aspect financier. Il a indiqué d’une annonce à ce sujet sera organisée très bientôt. 

« La situation financière devra être travaillée jusqu’à la toute fin. On peut déjà dire qu’on a obtenu 45 % du montant que l’on recherchait auprès des entreprises », a mentionné Marie-Pier Boudreau-Gagnon, assurant son désir de rester très impliquée dans l’organisation. 

Dans les prochaines années, le défi de la Ville sera aussi d’améliorer leurs forces vis-à-vis certains sports comme l’haltérophilie, la gymnastique et le ping-pong. 

 

Publicité