Publicité
26 avril 2016 - 06:02 | Mis à jour : 08:32

Implantation d'un Bulk Barn : le projet de règlement contesté

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 18

Rivière-du-Loup – Une cinquantaine de commerçants de Rivière-du-Loup se sont rassemblés à la séance du conseil du 25 avril afin de dénoncer l’adoption d’un projet de règlement visant à permettre la venue de commerces d’alimentation au détail en dézonant un secteur à l’ouest de la rue des Cerisiers.

Tous ont appuyé le propriétaire du commerce Le Vrac, Jean-Louis Lévesque, qui a affirmé avoir le centre-ville «tatoué sur le cœur». «Où était l’urgence de modifier le plan d’urbanisme, surtout que nous sommes en transition vers un nouveau. Cela va affaiblir les règles établies si on sait qu’on peut les modifier», a-t-il soulevé. Les entrepreneurs ont soutenu que l’âme d’une ville réside dans son centre-ville, et ses commerçants locaux.

Une citoyenne a également pris le micro pour évoquer sa peur que Rivière-du-Loup ne devienne aseptisée et semblable a toutes les autres en raison de l’implantation de grandes chaines dans le secteur ouest.

Les conseillers ont pour leur part défendu leur position en évoquant la libre-concurrence qui doit régner en affaires. L’implantation d’un Bulk Barn (commerce de vrac) dans ce secteur allait de pair avec la présence d’un Walmart et d’un IGA, situé tout près.

L’entreprise a bénéficié d’un traitement express afin d’accélérer le processus de changement de réglementation, une situation dénoncée par les gens d’affaires. En déboursant 1 000$, le dossier du Bulk Barn a cheminé plus rapidement entre les mains de l’administration municipale. «Cela défraie les couts pour la publication des avis publics dans les journaux», a expliqué le maire Gaétan Gamache.

Le point d’adoption du projet de changement de réglementation a été rayé de l’ordre du jour, après les nombreux questionnements et commentaires soulevés par quelques entrepreneurs dans la salle. Le conseil se réunira en plénier lundi pour en discuter et décider si ce point sera de retour à l’ordre du jour lors d’une prochaine séance du conseil.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

18 réactionsCommentaire(s)
  • Mais pourquoi pas, le commerce le vrac offre des prix beaucoup trop élevée

    SEB - 2016-04-27 19:58
  • Bulk Barn est une compagnie canadienne
    Siège social
    Aliments Bulk Barn Limitée
    320 Don Hillock Drive
    Aurora, Ontario L4G 0G9

    Claude - 2016-04-27 12:03
  • Pourquoi dans les petits milieux "acheter local" signifie se contenter de payer plus cher et d'avoir moins de choix qu'en ville?
    Pourquoi certaines personnes qui ont un petit commerce à RDL implorent les résidents à acheter local mais pour leurs achats personnels vont chez Costco à Québec?
    Serait-ce que, pareil à tout le monde, ils regardent d'abord et avant tout à leur portefeuille personnel? Qu'ils cessent de se plaindre que les autres font pareil alors...

    RDL - 2016-04-27 09:00
  • @Carmel
    et à tous les autres qui pleurent!
    Vous dites que BB est une chaine Américaine. Vous me faite rire. Wallmart et Bureau en gros, c'est quoi, une chaine de où!!!! Ils y a des entreprises qui ont soufferts et fermées avec ces deux magasins là. Pourtant, quand ils ont ouverts, personne c'est mis à pleurer.

    Un commerçant de RDL, qui a beaucoup de compétition

    Commerçant de RDL - 2016-04-27 05:22


  • A lire les commentaires sur le sujet , ici -bas , j'ai l'impression qu'il y a des gens qui ne sont pas allés à l'école longtemps .

    Les grandes chaînes américaines peuvent proposer des prix imbattables pour un commerçant local parce qu'ils ont tout la chaîne de magasins pour supporter le magasin déficitaire. Quand on aura eu la peau de Le Vrac , alors on remonte les prix et l'argent de ce magasin BB s'en va aux USA pour le développement américain . Gens de RDL voulez -vous le développement de vos gens ou le développement de vos voisins ? LE BB ne créera pas d'emploi , à la longue , il va en faire perdre. Continuez comme vous êtes parti puis un jour même le BB va partir. On n'aura plus qu'à fermer la ville. Allumez donc un peu .

    Carmel - 2016-04-26 21:35
  • ,.,.je trouve lamentable cette décision de refuser l`arrivée d`une nouvelle entreprise qui n`a rien de comparable avec celles d`jà sur place à Riviere-du-Loup,.,.,allez visité un Burk Ban et vous serez conquis par la diversité,.,.,.,et bien plus ♥

    lynn - 2016-04-26 18:00
  • @passepoil:

    Vous touchez exactement le nœud ou le centre de la situation actuelle. C'est exactement à cette question que la Ville de Rivière-du-Loup devrait répondre et rien d'autres. Et pour le reste, nous ne devons pas empêcher le développement commercial.

    Encore une fois, comme vous, j'invite le conseil à donner des éclaircissements sur les éléments suivants et je vous cite:

    «Pourquoi y avait-il ce règlement, et pourquoi le laisse-t-on tomber si facilement? Y en a-t-il beaucoup de règlements de zonage ou autre règles ici à RDL qui sont là inutilement, ou encore qui sont utiles mais que pour une couple de mille $$, on peut les changer aussi facilement??»

    Question pertinente - 2016-04-26 15:47
  • Je répète une question que j'ai déjà posée ailleurs': pourquoi ne pas dresser une liste de ce qu'il n'y a PAS à RdL, et essayer d'attirer ici quelques-unes de ces entreprises nécessairement nouvelles?

    Richard - 2016-04-26 14:53
  • Moi, il y a quelque chose qui me chatouille.
    Je suis pour la libre entreprise. Une entreprise, de l'extérieur de la région, une chaîne de surcroît, veut venir s'établir à RDL, moi jusque là, ça va. Elle va compétitionner un marchand local déjà établi ici, même si je trouve ça plate, bon, on est dans un pays libre, je peux comprendre cela. Mais qu'il existe un règlement municipal interdisant ce genre de commerce à l'endroit où il veut aller, et qu'on prenne une "voie rapide" pour changer ce règlement, frais payés par l'entreprise de l'extérieure en plus (du moins à ce que je comprends), me laisse perplexe. Pourquoi y avait-il ce règlement, et pourquoi le laisse-t-on tomber si facilement? Y en a-t-il beaucoup de règlements de zonage ou autre règles ici à RDL qui sont là inutilement, ou encore qui sont utiles mais que pour une couple de mille $$, on peut les changer aussi facilement??
    Ça m'inquiète un peu.

    passepoil - 2016-04-26 14:10
  • Pour ceux qui envisagent d'aller à Rimouski pour faire leurs achats je dis allez-y! Mais ne venez pas vous plaindre qu'il manque de diversité au niveau de l'offre. Ne pas encourager l'achat local n'est pas un geste réfléchit en terme de développement pour la région! Je suis pour le libre-marché, mais on est pas obligé de faire exprès pour nuire à des commerces qui offrent le même type de produit! Soyons innovant, l'implantation de nouvelles entreprises ou de commerces qui offrent des produits ou services inexistants dans la région serait à mon sens plus un gage de succès pour le développement! On est pas obligé de dire oui au premier venu!

    Marc Boulanger - 2016-04-26 13:25
  • Je trouve drôle l'hypocrisie des gens qui chiale contre Bulk Barn. Vous étiez les premiers a courir a Rimouski et/ou a Québec pour vous en acheter, et dès qu'une PME local a ouvert ses portes au même type de produits, la ''grosse chaine méchante'' a soudainement perdu sont mérite. JE n'entend aucun commentaires négatifs a propos de IGA qui a pris la même tournure et pourtant, la différance entre IGA et Bulk Barn, dans ce département, est nulle. Oui Le Vrac a innové et créer un bon engouement, mais pensez que les grosse chaines crées a elles seule BEAUCOUP plus d'emploies et génèrent plus de revenues, en attirent des gens de l'extérieur a dépenser leur argent ici, au lieu des gens d'ici a dépenser leurs argent ailleurs.

    alloooo!! - 2016-04-26 12:33
  • À tous ceux qui pense comme ''Résident de RDL''.
    Vous faites bien de rester anonymes parce qu'il serait assé ''gènant''pour vous, de vous faire reconnaitre dans un commerce local, après ce que vous venez d'écrire. C'est l'avantage de rester anonyme.

    René Lapointe - 2016-04-26 12:23
  • C'est bien les commercants de Riv-du-LOUP ils ont peur de la competition Bulk Barn devrait courtiser les paroisses voisines tel que Saint-Antonin ou ils seront les bienvenus j'en suis sur , bon pour emploi et taxes

    AMI - 2016-04-26 10:06
  • Il y a eu beaucoup de reproches de fait contre certaines décisions du département d'urbanisme de RDL. On voulait, avec raison, que les décisions soient prises dans le but d'être facilitateur et non d'empêcheur comme ce fut fait trop souvent dans le passé.
    Laissons le marché se développer et si tous les opposants vont encourager le Vrac pourquoi avoir si peur!!! Notre ville a besoin d'investissements majeurs et si ça provient de l'extérieur ça change quoi!
    Le consommateur est assez intelligent pour juger sans brimer qui que ce soit

    Small is beautiful and bigger is better - 2016-04-26 09:48
  • @smallisbeautiful: Je ne pense pas que nous soyons contre tout; dans ce cas-ci, il faut comprendre que ce projet n'apporte rien de neuf. Rivière-du-Loup a déjà des commerçants locaux qui offre le même type de produits que Bulk Barn avec en plus, un service à valeur ajouté. Plusieurs campagnes de sensibilisation ont été diffusés dans les médias afin de favoriser l'achat local; ce à quoi je souscrit dans la mesure du possible. La venue d'une grande chaîne tel que Bulk Barn, n'apporte rien de neuf; si ce n'est qu'une compétition agressive sur les prix. À mon humble avis, au lieu de vouloir faire plaisir à de grande bannières impersonnels, qui ne sont intéressé que par le seul profit qui ira dans leur poches, la ville devrait faire preuve de leadership et plutôt déployer tous les efforts possibles pour attirer sur son territoire des entreprises innovantes; dans de nouveaux secteurs d'activités; des projets qui sortent des sentiers battus ! Cela permettrait peut-être d'insuffler à cette ville un dynamisme renouvelé. J'aimerais que l'on m'explique deux choses: Tout d'abord, pourquoi cette ville ne peut attirer autre chose que des commerces de détail ? Ensuite, expliquez moi pourquoi quand un commerçant se lance dans un secteur d'activité et que ses affaires vont bien, pourquoi faut-il que la ville viennent lui mette des bâtons dans les roues en permettant l'implantation d'un ou plusieurs compétiteur dans le même secteur d'activité ? Personnellement, je trouve ça dommage; j'irais même jusqu'à appeler ça du "torpillage volontaire" !!! Si j'étais commerçant d'une ville qui se prêtait à ce genre de manoeuvre, j'envisagerais sérieusement de quitter ce climat pourri ! Est-ce que le concept de la diversification de l'offre est une mauvaise chose ? Il faudrait peut-être poser la question au nouveau directeur du développement économique ? Â propos, à quand les résultats du travail de ce cher monsieur ? Messieurs les élus, soyez sérieux, et mettez vous à l'écoute. rechercher des projets porteurs d'avenir afin que cette ville ait autre chose à offrir que des emplois au salaire minimum.

    Steve L. - 2016-04-26 09:46
  • on va continuer a aller virer vers Québec. Acheter région mon œil...Pas normal cette situation car tout le monde trouve son compte dans la saine compétition. Ville de campagne. On ne devrait pas avoir le droit d'empêcher un commerce de s'installer. Cette réunion était pour les commerces et non pour le developpement et la population

    helas - 2016-04-26 09:37
  • Je n'irai plus au commerce le vrac! J'irai plutot à Rimouski chez Bulk Barn! Vous voulez voler notre ville d'opportinuité d'achat et cela pour votre compte.

    Résident de Rivière-du-Loup - 2016-04-26 09:28
  • Rivière-du-Loup est devenue la ville où il faut être "CONTRE". Il serait peut-être bien vu d'y construire un dôme au-dessus de l'ensemble de son territoire et ainsi empêcher regroupement, fusion, arrivée de nouveaux commerces, etc...

    Small is beautiful ! - 2016-04-26 08:03