Publicité
13 avril 2016 - 16:31

Jean D’Amour soutient Sam Hamad et Premier Tech

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 3

Rivière-du-Loup – Le ministre Jean D’Amour a fait le bilan de la Stratégie maritime. Il a également accepté de commenter la polémique soulevée par un reportage de l’émission Enquête concernant l’ex-ministre Sam Hamad. «Une enquête est en cours et je suis très confiant que Sam va être blanchi», a indiqué M. D’Amour.

Ce compte rendu fait par Ici Radio Canada traitait des relations que pouvait entretenir l’ex-président du Conseil du trésor avec Marc-Yvan Côté à cette époque lié à l’entreprise Premier Tech. Sam Hamad serait intervenu comme facilitateur et aurait fourni de l'aide à Marc-Yvan Côté dans l'octroi d'une subvention.

C’est la Vérificatrice générale qui fait enquête suite à une motion unanime adoptée par l’Assemblée nationale le 6 avril dernier et qui lui demande d’analyser le processus d’octroi d’une aide financière de près de 20 millions $ accordée par le gouvernement à l’entreprise Premier Tech. Guylaine Leclerc devra faire rapport aux parlementaires d’ici le 1er juin.

«Quant à Premier Tech, c’est un fleuron québécois qui emploie 1 000 personnes à Rivière-du-Loup. Si l’entreprise a d’autres projets à présenter, on va les analyser. J’ai confiance en Premier Tech. J’ai parlé à M. Bernard Bélanger pour lui dire que l’on va continuer à collaborer avec eux, selon les règles», a commenté le ministre D’Amour.

STRATÉGIE MARITIME

Le ministre délégué aux Affaires maritimes a également fait le bilan de la Stratégie maritime du Québec jusqu’à ce jour. Il est très satisfait des résultats obtenus avec des investissements globaux de près de 730 millions de dollars pour 45 projets, la part gouvernementale s’élevant à 96 millions de dollars.

«On constate des investissements majeurs tant sur le plan des infrastructures portuaires que dans les domaines touristique, de la recherche, des pêches et de l’aquaculture », a déclaré le ministre D’Amour.

Dans le secteur du tourisme, le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata a rappelé l’acquisition d’un nouveau navire de croisière par Investissements Navimex à Rivière-du-Loup (3 M$). Il a ajouté qu’une annonce officielle devrait avoir lieu bientôt pour les travaux du traversier de Trois-Pistoles, dont le changement des moteurs.

À nouveau pour Rivière-du-Loup, il a d’abord rappelé la confirmation d’une somme de 2 M$ pour le Carrefour maritime et une ouverture pour une bonification de l’aide financière. Concernant le remplacement du traversier Trans-Saint-Laurent, le ministre pense qu’il faudra de quatre à cinq ans pour mener le projet à terme. «J’espère un nouveau bateau qui pourra traverser à l’année. D’ici la fin de 2016, nous devrons statuer sur le produit que l’on veut», a-t-il précisé.

Il a également rappelé l’enveloppe de 300 millions de dollars issus du programme ESSOR pour soutenir des projets d’investissements privés dans les 16 zones industrialo-portuaires du Québec, dont celle de Cacouna.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • Pour quand des subventions pour le reste du comté et non seulement pour Rivière du Loup?
    Un député se doit de travailler pour tout son monde incluant les villes satellites.

    Vigilant - 2016-04-14 16:06
  • Député de Rivière du Loup-Témiscouata?
    Big joke.
    Jean D'Amour est le député de RDL seulement et il ne travaille que pour cette ville.
    Combien d'investissements au Témiscouata depuis qu'il est là?
    Depuis tout le temps que les libéraux ont été au pouvoir au Québec, ils n'ont pas été foutu de terminer cette 185 qui a fait tant de morts.
    Et quand il se réfère à la région d'en arrière, il ne parle que de cette 185. Faudrait changer de régistre et cesser de dépouiller l'arrière-pays de ses fleurons pour les déménager dans sa ville.
    Combien de subventions pour RDL depuis l'arrivée de Couillard et de D'Amour à Québec? Combien pour le Témis?
    Difficile de penser solliciter son aide pour un quelconque projet quand on sait qu'il se fera un plaisir d'en informer les amis de sa ville pour que le projet se réalise "chez-lui".
    Un député-ministre? Non une machine à belles paroles au service de ceux qui le servent bien.

    Citoyen négligé. - 2016-04-14 12:12
  • A quand des projets pour le Temiscouata?

    Espoir....... - 2016-04-14 07:29