Publicité
14 mars 2016 - 08:51

Marche citoyenne jusqu’au BAPE contre Énergie Est

Toutes les réactions 8

Rivière-du-Loup - Le jeudi 17 mars à La Pocatière, les comités Stop Oléoduc de Kamouraska, Témiscouata et de Montmagny-L’Islet invitent la population à venir s’opposer au projet d’oléoduc Énergie Est lors de la séance du Bureau des audiences publiques sur l’environnement (BAPE).

Cette dernière consultation, qui vient clore la première partie des audiences sur le projet d’oléoduc, abordera la question de l’acceptabilité sociale. «Tous les citoyens de la région qui croient que le projet d’oléoduc Énergie Est ne devrait pas voir le jour peuvent converger vers le stationnement de la cathédrale de La Pocatière ce jeudi dès 18h30. Une courte marche nous mènera jusqu’au Centre Bombardier où se tiendra en direct la visioconférence du BAPE », explique Simon Côté, porte-parole de Stop Oléoduc Kamouraska

En quelques séances d’information du BAPE, et grâce à la participation soutenue de nombreux citoyens TransCanada a reconnu que plus de 81 % de son pétrole serait exporté, que le transport d’hydrocarbures par train n’allait pas diminuer si l’oléoduc était construit et qu’une fuite pourrait déverser au moins jusqu’à 36 fois plus de pétrole que ce qui a coulé dans la rivière Chaudière lors du déraillement d’un train à Mégantic.

Plusieurs questions posées à TransCanada sont restées sans réponse et des informations sont apparues insuffisantes. Notamment, dans leur scénario du pire déversement établi pour l’Office national de l’énergie (ONÉ), les analystes ont omis d'inclure les bassins versants qui approvisionnent les prises d'eau des municipalités, les puits qui desservent 15 habitants et moins, ainsi que les risques pour la santé de la population.

 

Publicité