Publicité
12 mars 2016 - 07:30

Changement d’heure et des piles des avertisseurs de fumée

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Rivière-du-Loup – Le printemps est à nos portes, c’est donc le temps de changer l’heure de vos montres et horloges. Vous devez également penser à mettre de nouvelles piles dans vos avertisseurs de fumée.

En 2016, le passage à l’heure avancée aura lieu dans la nuit de samedi à dimanche, du 12 au 13 mars à 2 h du matin. Il nous faudra donc avancer l’heure, ce qui nous donnera une heure de sommeil en moins pendant cette nuit mais une heure de clarté de plus en fin de journée.

Certaines personnes peuvent ressentir des effets négatifs à la suite du changement d’heure, particulièrement chez celles qui se lèvent tôt le matin. Ce changement de luminosité rapide peut affecter la qualité de votre sommeil pendant quelques jours. Ça prendra un mois pour retrouver les rayons du soleil à la même heure que maintenant au réveil.

DEPUIS 1918

C’est en 1918, pendant la Première Guerre mondiale, que la Chambre des Communes du Canada a adopté la Loi concernant l’utilisation de la lumière du jour dans le but d’économiser l’électricité et de maximiser l’utilisation de la période d’ensoleillement.

Et depuis 2007, la période d’application de l’heure avancée est plus longue de 4 ou 5 semaines puisque nous avançons maintenant l’heure le deuxième dimanche de mars (au lieu du premier dimanche d’avril) et que nous revenons à l’heure normale le premier dimanche de novembre (au lieu du dernier dimanche d’octobre).

AVERTISSEUR DE FUMÉE

Afin de ne pas oublier un geste simple mais très important, il est maintenant coutume de changer la pile de l’avertisseur de fumée en même temps que les changements d’heure. On nous incite également d’utiliser, si possible, une pile longue durée comme une pile au lithium. N'utilisez jamais de pile rechargeable, à moins que le manufacturier le recommande. L'avertisseur de fumée constitue le meilleur moyen de sauver des vies.

On nous recommande de vérifier régulièrement le fonctionnement de l’avertisseur de fumée, qu’il soit à pile ou électrique. De plus une fois par année, vérifiez sa capacité à détecter la fumée en l’exposant à la fumée produite en éteignant une chandelle, placée à une distance raisonnable. Avec le temps, la corrosion, la poussière et la graisse peuvent s’accumuler dans l’appareil et nuire à son bon fonctionnement.

REMPLACEZ AUX 10 ANS

Remplacez les avertisseurs selon les recommandations du fabricant, généralement aux dix ans. La date de fabrication ou d’expiration est indiquée sur le boîtier. En l’absence d’une telle date, ne prenez aucun risque, remplacez immédiatement l’appareil.

Installez un avertisseur de fumée par étage, y compris au sous-sol, un dans le corridor, près des chambres, un dans chaque chambre où l'on dort la porte fermée et un à proximité d'un escalier.
Ne retirez jamais la pile de l'avertisseur et ne le débranchez pas, même s'il se déclenche inutilement. Utilisez plutôt la touche de sourdine de l'appareil. Et s’il se déclenche trop souvent, il doit sûrement être trop près de la cuisine ou de la salle de bain. Éloignez-le légèrement de ces deux pièces.

 

Publicité