Publicité

28 avril 2021 - 06:00 | Mis à jour : 30 avril 2021 - 11:40

400 athlètes attendus en juillet pour le Triathlon Mont Saint-Mathieu: «Il n’y a rien qui nous indique qu’on ne pourra pas le faire»

Dominique Côté

Par Dominique Côté, Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Toutes les réactions 1

La toute première édition du Triathlon Mont Saint-Mathieu devrait bel et bien se dérouler le 25 juillet prochain à Saint-Mathieu-de-Rioux selon Carl Charron, l’un des organisateurs de l’événement. Avec plus de 400 athlètes attendus divisés en deux départs distincts, ce dernier se montre très confiant et indique que la santé publique n’a encore jamais donné son désaccord face à la tenue du triathlon cet été. 

«En principe ça va avoir lieu. Il y aurait seulement le fait que le directeur de la santé publique nous envoie un avis que l’événement doit être remis, mais si non, c’est possible pour l’instant de le faire», a expliqué Carl Charron. 

Le co-organisateur du Triathlon Mont Saint-Mathieu maintient qu’il ne devrait pas y avoir de problème si les mesures sont suivies à la lettre par tous. «Triathlon Québec nous a demandé de faire un plan de mesures COVID. Ce plan-là a été fait et déposé et a été reconnu comme étant conforme aux attentes. À partir de là, nous on va s’assurer de mettre en place tout ce qui est nécessaire pour assurer le respect des mesures sanitaires par chaque compétiteur.» 

Sauf avis contraire, les inscriptions du triathlon seront permises aux athlètes venant de partout à travers la province. Or, les participants seront responsables de respecter la zone de couleur attribuée à leur région et devront également prendre les mesures nécessaires afin de s’accommoder aux règles sociosanitaires. 

Carl Charron soutient que le Triathlon Mont Saint-Mathieu n’est pas le seul événement du type à être organisé pour l’été 2021. «Il y en a un à Québec deux semaines après le nôtre, et il y en a d’autres avant. Il y a des événements comme ça qui se sont tenus l’an passé aussi.» 


SE PLIER AUX NORMES SANITAIRES

Afin de satisfaire aux exigences de la santé publique, Carl Charron a annoncé que les kiosques et les espaces normalement réservés pour les repas ne seront pas disponibles pour cette première édition du Triathlon Mont Saint-Mathieu. «On élimine les endroits où les gens se rassemblaient d’habitude. Il n’y a donc pas de rassemblement possible.» 

En plus des 400 participants attendus des spectateurs pourront également être présents sur les lieux de l’événement. «On ne peut pas empêcher les gens d’être sur le bord du chemin», a-t-il déclaré. «Les endroits où il va falloir être plus vigilants, c’est surtout dans les zones de transition. C’est là où les coureurs sont les plus près l’un de l’autre.» Le co-organisateur ajoute d’ailleurs qu’un espace de deux mètres devra être respecté entre chacun des participants, et que deux départs en vagues de quatre athlètes seront faits, l'un en avant-midi, et l'autre en après-midi, lorsque les participants de la première vague auront quitté les lieux.  

Carl Charron reste optimiste face à la tenue de l’événement tenant compte de la rapidité de la campagne de vaccination et du nombre de cas de COVID-19 relativement faible l’été dernier. «On pense que rendu à la date du 25 juillet, il va y avoir suffisamment de personnes vaccinées pour faire en sorte qu’on puisse tous être déconfinés. L’été passé, on avait un semblant de vie normale, et on pense pouvoir revenir à ça.»

En attente de la réponse officielle de la santé publique, qui devrait être obtenue au mois de juin, le Triathlon Mont Saint-Mathieu a toujours lieu et l’équipe organisatrice espère obtenir le soutien des autorités sanitaires pour rendre l’événement des plus sécuritaire. 
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Enfin une bonne nouvelle dans ce triste paysage. Marre de s'entrainer pour rien, de contourner la fermeture des piscines comme on peut ( je nage chez moi avec ma perche https://www.tenrev.com/nage-statique ) , de faire des milliers de kilomètres à vélo et à pied pour voir chaque course annulée parfois à quelques jours seulement de l'événement. Bientôt 2 saisons blanches ... Merci pour cette bonne nouvelle !

    michel vernet - 2021-04-29 11:16