Publicité
5 juillet 2019 - 10:11 | Mis à jour : 10:25

Qui sera le dernier à se tenir debout?

Un défi délirant et inusité déterminera le coureur le plus endurant à Rivière-du-Loup

C’est dans la région de Rivière-du-Loup que se tiendra la première édition du Big Wolf’s Backyard Ultra à compter du 18 juillet 2020. Le concept, imaginé par le fondateur du Barkley Marathon, Lazarus Lake, déterminera non pas qui est le coureur le plus rapide, mais celui qui est le plus endurant, celui qui se tiendra toujours debout alors que les tous autres auront abandonné.

Toutes les heures, les 125 coureurs admis prendront le départ d’une boucle de 4,167 mile (6,7 km), qu’ils devront faire et refaire, toujours à l’intérieur d’un délai de 60 minutes. À chaque heure, les coureurs qui ne se présentent pas à la ligne de départ seront disqualifiés. L’événement se terminera seulement lorsqu’un seul et dernier coureur reste en piste : «The Last Man Standing». Et ce, peu importe combien de temps cela prendra…

Le Louperivois Yvan L’Heureux est l’instigateur du défi, qu'il organise avec la collaboration de Marline Côté, directrice générale de l'Ultra-Trail Harricana. «Le Big’s Wolf Backyard est un événement unique en son genre et complètement fou. Le principe n’est pas de courir le plus vite et de battre des records de vitesse, mais de gérer le mieux possible son énergie, son alimentation et ses potentielles blessures par rapport aux autres participants. C’est l’occasion pour les coureurs de voir jusqu’où ils peuvent aller, de vraiment pouvoir tester leur propre limite d’endurance mentale et physique», explique-t-il.

CONCEPT IMPORTÉ DU TENNESSEE

Le concept du Big’s Backyard Ultra a été créé en 2012 par Lazarus Lake, le célèbre directeur de course des Barkley Marathons, sur sa propriété de Bell Buckle, dans le Tennessee. Choisi cette année par Lazarus Lake, Yvan aura lui-même l’occasion de vivre cette expérience à la fois délirante et inusitée lors du véritable Big’s Backyard en octobre 2019.

Avec le Big Wolf’s Backyard à Rivière-du-Loup, Yvan L’Heureux souhaite proposer une expérience très semblable à celle qu’ils pourraient vivre au véritable Big’s Backyard. «C’est un événement qui me rejoint beaucoup à la fois par sa simplicité, ses valeurs et son originalité. Il n’y a pas de premier ou de dernier, seulement des participants qui persévèrent jusqu’à ce qu’ils ne soient littéralement plus capables d’avancer.  On ne le réalise pas au départ mais 6,7 km par heure, ça donne 160 km en 24 heures au final!».

De plus, le ou la gagnant(e) du Big Wolf’s Backyard de Rivière-du-Loup se méritera un «Golden Ticket», soit une inscription assurée et gratuite pour la Big Backyard de Laz au Tennessee.  Seulement 34 courses à travers le monde ont ce privilège dont 2 au Canada et 9 aux USA.

Le record du Big’s Backyard est détenu à ce jour par le Suédois Johan Steene qui a réalisé 68 tours, soit l’équivalent de 455 km, en octobre 2018, suivi de près par Courtney Dauwalter, qui détient de son côté le record chez les femmes avec 67 tours.

Pour en savoir plus sur le Big Wolf’s Backyard à Rivière-du-Loup, visitez http://bigwolfsbackyard.com/fr/accueil/.

 

Publicité

Commentez cet article