Publicité
10 avril 2019 - 06:53

Curling : 16 200 $ pour permettre l’intégration des personnes à mobilité réduite

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 1

Depuis l’ouverture de son nouveau centre, le Club de Curling de Rivière-du-Loup travaille sans relâche afin d’offrir l’accès à son sport favori à l’ensemble de la population du KRTB. Un grand pas en ce sens a été franchi, le 6 avril, alors que 16 200 $ ont été amassés afin de permettre l’intégration des personnes à mobilité réduite.

Ce véritable tour de force est le résultat d'une collecte de fonds présidée par l’ex-athlète paralympique Chantal Petitclerc. La somme a été récoltée grâce à la vente de billets qui permettaient d’assister à une conférence de la récipiendaire de 21 médailles paralympiques, dimanche dernier. 

«Quand le député Bernard Généreux m’a parlé du projet, j’ai trouvé ça intéressant et j’avais le goût d’être ici. Quand on a de nouveaux services, de nouveaux centres de loisirs, de les rendre accessibles dès le départ, c’est ce qu’il faut faire. Ici, c’est un bel espace, c’est bien fait, et ça démontre justement le désir d’être inclusif», a partagé celle qui est aussi sénatrice depuis 2016. 

«Souvent, on va se concentrer beaucoup sur les services essentiels comme les écoles, les hôpitaux et les bureaux gouvernementaux, mais l’accès aux sports et aux loisirs, c’est super important pour tout le monde et peut-être même plus pour les personnes handicapées afin qu’elles puissent rester autonomes et en santé», a-t-elle poursuivi. 

UN SPORT POUR TOUS 

À Rivière-du-Loup, le Centre de Curling Prelco dispose depuis son ouverture des installations requises pour permettre aux personnes à mobilité réduire d’y entrer, de s’y déplacer et même de s’y laver après l’exercice. C’était essentiel. Les besoins ne sont donc pas dans les installations, mais plutôt dans les couts associés au transport, à l’achat de matériel et aux frais d’inscription.  

«C’est à ce niveau que nous voulions les aider», confirme le responsable des communications, Michel de Courcy. «Il y a de l’intérêt dans la communauté, mais nous sommes aussi proactifs. En avril 2021, nous allons d'ailleurs recevoir le championnat provincial mixte en fauteuil roulant à Rivière-du-Loup.» 

Évidemment, Chantal Petitclerc a profité de son passage au Centre de curling Prelco pour essayer la discipline du curling qui n’a d’ailleurs pas manqué d’éveiller l’athlète en elle. La rapidité avec laquelle elle a compris et exécuté les consignes des entraineurs en a impressionné plus d’un. 

«C’est technique, mais c’est un sport qui peut rejoindre tous les âges et plusieurs types d'habiletés, alors c’est très intéressant. C’est aussi surtout une activité qu’on peut pratiquer pour le plaisir et non nécessairement avec l’ambition d’être médaillé paralympique», a-t-elle noté avec le sourire.

Chose certaine, la collecte de fonds a été couronnée d’un beau succès. Nombreux dignitaires, gens d’affaires et amateurs de curling étaient réunis pour l’occasion. 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Bravo. Une installation qui sert non seulement pour la pratique d'un sport mais aussi pour une bonne cause.

    Jacques Emond - 2019-04-10 19:44