Publicité
26 septembre 2018 - 06:55

Alex Belzile prêt pour une première saison à Laval

Pierre-Luc Chenel

Par Pierre-Luc Chenel, journaliste

Twitter Pierre-Luc Chenel
Toutes les réactions 1

Alex Belzile revient jouer au Québec. Après un exil de 6 saisons aux États-Unis, il se prépare à vivre une nouvelle étape avec le Rocket de Laval, équipe avec laquelle il a signé un contrat d’un an en juillet dernier.

Le hockeyeur de Saint-Éloi participe, depuis lundi, au camp de l’équipe lavalloise, de la Ligue américaine de hockey (LAH). 

Avant de se rendre à la Place Bell de Laval, Alex Belzile a patiné une dizaine de jours, jusqu’au 21 septembre, avec les Canadiens de Montréal. Il ne s’agissait pas d’une première présence de Belzile dans le giron des Canadiens. En 2013, il avait participé au camp de développement. 

«D’en faire partie 5 ans plus tard, en tant que joueur, j’ai beaucoup évolué et mon style a changé un peu. Dans la rencontre, lorsque j’ai été retranché, ils m’ont dit que mon jeu avait beaucoup changé, dans le positif, que j’étais beaucoup plus complet, a dit le hockeyeur, dont le profil de jeu est rendu à un niveau professionnel. Quand je suis sorti du junior, j’étais un joueur strictement offensif. C’est le fun de pouvoir se comparer avec d’autres joueurs et de voir que tu es capable de jouer avec d’autres joueurs de la Ligue nationale de hockey (LNH).»

APPRENDRE UN NOUVEAU SYSTÈME

À 27 ans et avec 6 saisons professionnelles derrière la cravate, Alex Belzile a vécu plusieurs camps avec plusieurs équipes différentes. Avec les Canadiens, il avait confiance en ses moyens. «À la base, je n’étais pas impressionné, a avoué celui qui a remporté la Coupe Kelly à 2 reprises dans la Ligue de la Côte-Est. Quand tu es jeune et que tu sors du junior, ça peut être impressionnant. J’avais patiné cet été avec plusieurs joueurs de la LNH. »

En travaillant avec Claude Julien et Joël Bouchard, Alex Belzile a pu se familiariser avec le système de jeu des Canadiens. «Il y a des petits détails qui sont différents d’équipe en équipe. Un coup que j’ai compris tout ça, j’étais plus à l’aise sur la glace, a confié l’ancien de l’Océanic de Rimouski. Tu penses moins en jouant.»

UNE PREMIÈRE DANS LA LAH

Au camp des Canadiens, Alex Belzile a eu la chance de rencontrer les nouveaux membres du personnel, dont l’entraîneur-chef Joël Bouchard. «Joël est vraiment passionné et il veut vraiment tirer le meilleur de nous autres. Tout est bien préparé et il y a du gros bon sens dans ce qu’il dit, a-t-il soutenu, ajoutant qu’il veut montrer l’exemple aux plus jeunes. J’en ai beaucoup à apprendre encore.»

La saison dernière, Alex Belzile a joué une première saison complète dans la LAH, avec le Rampage de San Antonio. Il a récolté 34 points en 61 parties. «Au niveau de la confiance, ça m’a vraiment aidé, a-t-il conclu. J’ai toujours cru en mon potentiel et en mon processus. Je suis toujours passionné et tranquillement pas vite, il y a des bonnes choses qui arrivent.»

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Pour avoir bien connu son grand-père Roland Belzile de St-Éloi, qui était si patient lorsqu'il nous conduisait à l'école ! Mon Dieu qu'il serait fier de voir ça ! Bonne chance Alex !

    Martine Rioux-Aubut - 2018-09-26 13:15