Publicité

9 mai 2020 - 09:07 | Mis à jour : 4 juin 2020 - 14:37

Des soins de qualité, des bénévoles attentionnés

On entend souvent parler des CHSLD pour de mauvaises raisons, si ce n’est pour des histoires d’horreur. Lors de l’agonie et du décès de ma mère (en février), j’ai connu un tout autre établissement de santé que celui faisant trop souvent l’objet des reportages. En effet, le Centre d’hébergement du Domaine du Sommet de Saint-Michel-du-Squatec nous a épatés par le professionnalisme de son personnel, son empathie, sa patience et sa chaleur humaine.

Pendant ces quatre jours et nuits, ils ont veillé à offrir des soins de qualité pour que ma mère décède dans la dignité, sans souffrance. Le tout s’est passé dans une chambre dédiée à cet usage, située dans un coin retiré, calme, paisible. Aménagée avec soin, elle ne ressemble en rien à une chambre d’hôpital; vaste, confortable, elle permet à plusieurs personnes d’accompagner la malade dans sa phase terminale.

Autre service extraordinaire, des bénévoles de Ligne de Vie du Témiscouata offrent aux membres de la famille la possibilité de veiller la nuit sur la personne afin de s’assurer qu’il y ait toujours quelqu’un auprès d’elle, dans ces moments où la solitude peut être source d’angoisse. Comme nous ne sommes pas nombreux dans la famille, cela nous a offert le répit nécessaire pour passer du temps de qualité avec notre mère.

Nous exprimons donc toute notre gratitude et notre reconnaissance envers toutes ces personnes dévouées, qui méritent un gros bravo!

 

Georges Viel, au nom de la famille de Mme Gilberte Morin, de Squatec.

Publicité


Publicité