Publicité
3 novembre 2019 - 14:00

Non, les anges ne sont pas tous au ciel

Après avoir été foudroyée par un AVC, maman a été transférée à l’unité d’AVC, au Centre hospitalier régional de Rimouski, service qui nous était jusque là inconnu.

Quelle ne fut pas notre surprise de voir tous et chacun s’activer pour donner, non seulement les meilleurs soins médicaux à maman, mais tellement de compassion, de douceur, de compréhension face à sa douleur et à la nôtre. Non seulement nous ne les dérangions pas, mais nous les aidions, nous disaient-ils, en étant leurs yeux et leurs oreilles face à une personne qu’ils ne connaissaient pas et dont il fallait déceler le moindre signe de souffrance.

Après un transfert vers des soins palliatifs, d’autres anges ont pris la relève. Jamais, au grand jamais, de mots, de gestes d’impatience face à nos requêtes. Nous croyons fermement qu’une autre spécialité du CHRR, maintenant, c’est la gentillesse. Que ce soit la réceptionniste, l’agent de sécurité, le préposé aux bénéficiaires, à l’entretien ménager, les infirmières, physio, ergo, tous rivalisent de gentillesse.

Aux Natacha, Yannick, Wendy, Manon, Corinne, Monique, Nancy, Émilie, Hélène, Catherine, et ceux que nous n’avons pas nommé, du fond du cœur, un immense merci!

Non, les anges ne sont pas tous au ciel.

P.S. Chapeau à l’équipe de l’urgence du Centre hospitalier de Notre-Dame-du-Lac, pour leur professionnalisme, leur dévouement, leur humanisme.

 

Marie-Noëlle Fortin pour les enfants de Jacqueline Poulin Fortin

Publicité


Publicité