Publicité
29 mai 2019 - 16:24 | Mis à jour : 30 mai 2019 - 10:48

Salut au maire Wilfrid Lepage

Ta lettre de démission du 6 mai 2019 m'a jeté à terre. La dernière campagne de salissage t'a démoli et j'ai compris que ta santé valait plus cher que les efforts consentis au bienêtre de tes concitoyens.

Tu as préparé en 2013 une offensive pour redresser le laisser-aller de l'administration précédente et proposé une nouvelle équipe dont je faisais partie. Après des élections chaudes et houleuses, on a commencé à regrouper les pompiers qui n'avaient même pas un camion autorisé. L'achat d'un nouveau camion à 250 000 $ n'a pas été de tout repos et après des pressions populaires on a eu un accord avec Trois-Pistoles en déboursant 50 000 $ par année pour avoir une équipe suffisamment nombreuse pour attaquer un incendie.

Pendant ce temps aux loisirs qui tiraient de la patte depuis longtemps, on a fait évaluer la structure du bâtiment et décidé de réparer le solage et après il y eut les plans puis la recherche de programme adapté à notre situation, etc. La côte Pierre Jean nord avait besoin de réparation, l'aqueduc était resté sans entretien, les chemins étaient en piteux état; c'est là que les députés ont été mis à contribution et que brique par brique on a pu améliorer ces infrastructures. On a aussi dû finaliser le projet des égouts où il manquait 80 000 $.

Chaque jour amenait ses problèmes : employés à la retraite ou blessés, demande d'emploi et engagement puis démission et on recommence; séance du conseil avec d'interminables représentations futiles de citoyens mécontents de l'achat d'une balayeuse par exemple.

Ta ténacité et ton audace ont permis ces réalisations sans augmenter les taxes foncières. Ça c'est extraordinaire. Aujourd'hui on a un centre communautaire impeccable avec des jardins autour, des chemins améliorés et les autres municipalités envient notre essor.

C’a été un honneur de faire partie de ton équipe et je te tire mon chapeau Wilfrid Lepage.

Mario Riou, ex-conseiller municipal

Publicité