Publicité
9 mars 2019 - 11:00

Vers l’expropriation du Club Appalaches

Monsieur le député de Rivière-du-Loup - Témiscouata, dans votre courriel du 23 septembre dernier, vous me disiez : «si le parti est élu le premier octobre, nous trouverons des solutions pour régler définitivement ce dossier». Bientôt six mois se sont écoulés : la «solution» est pourtant simple à «trouver» : l’expropriation de ces droits exclusifs de chasse et pêche dans notre forêt publique, «règlerait définitivement ce dossier».

Avons-nous fait des progrès depuis presque 6 mois maintenant? Les citoyens des Basques vont-ils enfin récupérer leur forêt publique? Le gouvernement actuel va t’il corriger les erreurs du passé? Notre région des Basques est-elle vraiment au pouvoir depuis le premier octobre? Un député du parti gouvernemental peut-il vraiment orienter les actions de son gouvernement? Un député d’arrière banc est-il capable de «régler définitivement» un dossier prioritaire pour une MRC de son comté?

Jean-Jacques Vien, autrefois notaire à Trois-Pistoles

Publicité