Publicité

23 décembre 2021 - 06:32

Le marché de Noël

Par Johannie Dufour et Sarah Beauregard

Dans la cour de l’école primaire de l’Île-des-Neiges, les exposants du marché de Noël s’apprêtent à accueillir leurs premiers visiteurs au son d’une musique entraînante. Dès l’ouverture, ils voient apparaître une foule de citoyens à la recherche d’objets et de cadeaux uniques.

Les jumeaux Orion et Capella, qui attendaient cet évènement depuis longtemps, arrivent avec leurs parents. Ils ont hâte de découvrir les décorations et les jouets créés par les artistes et artisans de la région, d’autant plus qu’ils ont reçu un peu d’argent de poche pour l’occasion.

— Regarde, Orion, il y a des ornements de Noël juste là! lance Capella. Je voudrais tout acheter, ils sont tellement beaux!

— On devrait plutôt faire le tour avant de décider ce qu’on choisit, non? propose son frère. Si on dépense tout notre argent au début, on ne pourra pas profiter autant du marché.

— Tu as raison, admet la fillette. Faisons d’abord la tournée!

Après avoir examiné chacun des kiosques, ils s’assoient sur un banc pour discuter.

— Finalement, j’aimerais mieux avoir une toupie en bois qu’une boule de Noël, déclare Capella.

— Moi, j’ai eu un coup de cœur pour un mobile qui représente le système solaire, annonce Orion.

Joyeusement, les enfants se dirigent vers les exposants offrant les objets convoités. C’est alors qu’ils entendent quelqu’un soupirer bruyamment… En regardant partout autour d’eux, les jumeaux finissent par découvrir avec stupéfaction un stand isolé dans un coin de la cour. C’est celui de Marguerite Tremblay, une dame âgée qui s’est inscrite en dernier et qui, faute d’espace, doit se contenter de cet emplacement.

— On ne vous avait pas vue! s’exclame Orion.

— Je n’ai eu que deux visiteurs depuis l’ouverture… vous! se désole l’artisane.

— Vos pantoufles sont très belles, s’émerveille Capella. Orion, allons voir les gens pour leur dire de ne pas manquer le kiosque de madame Tremblay!

Avec entrain, les jumeaux incitent plusieurs personnes à se rendre au « stand caché », et le bouche-à-oreille fait son œuvre. Au cours des heures suivantes, nombreux sont les citoyens qui achètent les créations de la sympathique octogénaire. Cette dernière rayonne de bonheur!

Tandis que le marché de Noël tire à sa fin, Orion et Capella vont retrouver leurs parents. Marchant le plus vite qu’elle peut à l’aide de sa canne, madame Tremblay les rejoint.

— Pour vous remercier de votre aide inespérée, je tiens à vous offrir un petit cadeau.

— Voyons, ce n’est pas nécessaire, répliquent les enfants, néanmoins curieux.

L’artisane sort alors de son sac deux superbes paires de pantoufles, qu’ils acceptent avec joie.

— Merci, madame Tremblay! Et joyeux Noël!

Satisfaits de leur journée, les jumeaux et leurs parents rentrent à la maison le cœur léger, et les mains pleines de trésors faits avec amour!

FIN

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article