Publicité

23 décembre 2020 - 08:22

La sieste d'avant réveillon de Francine Rioux

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

Info Dimanche a invité ses lecteurs à raconter l'un de leurs Noëls. Nous publions ici l'un des textes reçus.

Par Francine Rioux, Saint-Jean-de-Dieu

Le Noël qui m’est resté en mémoire n’est pas un Noël des plus palpitants, mais je suis incapable de l’oublier. On remonte d’à peu près une cinquantaine d’années, j’avais alors 6 ans et ma sœur 5 ans.

Notre mère voulait qu’on dorme avant le réveillon et durant la messe de minuit et nous promit de nous réveiller pour le réveillon...

Mais lorsqu’elle est venue nous réveiller en nous donnant notre cadeau de Noël, elle nous a dit que tout était fini et qu’on devait se rendormir. Nous étions tellement déçues moi et ma sœur qu’on ne trouvait pas notre cadeau beau. Pourtant, c’était une belle grosse poupée qui fermait ses yeux quand on la couchait.

J’ai encore cette poupée aujourd’hui, je la trouve belle et elle me rappelle un Noël de mon enfance. Aujourd’hui, quand on couche les enfants avant le réveillon et qu’on leur dit «on va vous réveiller pour le réveillon», on les réveille... Sinon c’est trop décevant...

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article