Publicité

1 décembre 2020 - 14:24

Évasion à l’école

Par Sarah Beauregard et Johannie Dufour

Il était une fois une classe de l’école de Mont-Noël en pleine activité spéciale pour souligner le dernier jour avant les vacances des Fêtes. Pour amuser ses élèves et les faire bouger, Madame Sophie avait organisé un jeu d’évasion thématique dans le gymnase double.

Pour l’occasion, elle avait utilisé les tapis d’exercice afin de diviser le local en plusieurs zones, soit une pour chaque équipe. La première à réunir les cinq indices lui permettant de s’échapper de l’atelier des lutins vilains pour prévenir le père Noël de la trahison des rennes rebelles remporterait un cadeau mystère.

En zigzaguant entre des boîtes-cadeaux multicolores, en rampant sous des guirlandes lumineuses et en sautant dans des couronnes de sapinage, Emma et ses compagnons avaient déjà récolté trois indices :

« Les rennes rebelles », « par des morceaux de charbon » et « des enfants sages ». Il ne leur en manquait plus que deux pour compléter la phrase secrète qui leur permettrait de s’évader.

Comme ils devaient encore inspecter la boule de Noël pendue au plafond, le coffre de déguisements de lutins et la liste des enfants sages, ils décidèrent de se répartir les tâches : Emma et Camille vérifieraient la boule; Loïc et Zoé étudieraient la liste; Enzo et Hugo fouilleraient le coffre. Tandis que leurs camarades filaient remplir leurs rôles, Emma incita Camille à grimper dans les espaliers pour atteindre la décoration de Noël :

— Vas-y, je vais t’encourager, lui dit-elle.
— Je me suis fait mal au poignet au karaté, je préférerais que tu y ailles, répliqua Camille.

Ne voulant pas avouer qu’elle avait le vertige et souhaitant par-dessus tout gagner, Emma entreprit l’escalade. Après quelques barreaux, elle s’immobilisa, paralysée par la peur. Quel malheur! C’est alors qu’Octave, le cardinal magique qui venait souvent en aide aux habitants de Mont-Noël, se posa près d’elle :

— Ne regarde pas en bas, Emma. Fixe la boule
de Noël, et rappelle-toi que tu te rapproches d’elle au lieu de penser au sol dont tu t’éloignes, conseilla-t-il.
— Ne regarde pas en bas, se répéta l’enfant.

Respirant un grand coup, elle leva les yeux vers son objectif et reprit son ascension sous les encouragements d’Octave et de Camille. Bientôt, elle put récupérer l’indice attaché sur l’ornement : « ont remplacé ». Très fière d’avoir réussi, elle redescendit prudemment et rejoignit son amie au moment même où Enzo et Hugo brandissaient leur propre trouvaille, un ruban où était écrit « les cadeaux ».

Extatiques, les coéquipiers placèrent les indices bout à bout :

— Les rennes rebelles par des morceaux de charbon des enfants sages ont remplacé les cadeaux, lut Zoé. Mais ça ne veut rien dire!
— Il faut les mettre dans le bon ordre, supposa Loïc.

Après un instant de réflexion, les six complices interpellèrent leur enseignante et s’écrièrent d’une seule voix :

— Les rennes rebelles ont remplacé les cadeaux des enfants sages par des morceaux de charbon!!!
— Félicitations, s’exclama Madame Sophie, vous êtes les premiers à vous libérer!

Emma était folle de joie! Quand toutes les équipes eurent terminé le jeu, les gagnants reçurent leur cadeau mystère : des billets pour l’incontournable spectacle de patinage artistique annuel de Mont-Noël, accompagnés de coupons donnant droit à un chocolat chaud extra guimauves! Serrant son prix sur son cœur, Emma adressa un remerciement silencieux à Octave, qui hocha la tête et s’envola en sifflotant gaiement.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article