Publicité
18 décembre 2019 - 14:09 | Mis à jour : 14:23

Un spectacle de Noël exceptionnel

Par Johannie Dufour et Sarah Beauregard

L’excitation est à son comble à l’amphithéâtre du pôle Nord, car le spectacle annuel de Noël est sur le point de commencer. Assis dans la première rangée, le père Noël et la mère Noël sont impatients de découvrir les numéros préparés par leurs amis. Soudain, les lumières de la salle se mettent à clignoter. C’est le signal tant attendu! Vêtu d’un élégant complet émeraude, le lutin Taïga s’avance au milieu de la scène :

— Mesdames et Messieurs, bienvenue au 675e spectacle de Noël du pôle Nord! Êtes-vous prêts à être divertis?

— Ouiiiiii!, répond joyeusement la foule.

Pendant près de deux heures, le maître de cérémonie présente une panoplie de numéros de chant, d’humour, de cirque, de magie et de musique. Et bien que toutes soient remarquables à leur façon, les trois dernières prestations retiennent particulièrement l’attention…

D’abord, Rudolpha, le renne éducatrice de la garderie animalière du pôle Nord, et son frère Rudolph captivent l’auditoire en chantant a cappella une ballade de leur cru où il est question de la nostalgie des Noëls d’autrefois. Les harmonies vocales ravissantes, la mélodie envoûtante et les paroles touchantes font verser des larmes de bonheur à plusieurs spectateurs.

Ensuite, la fée des Étoiles, virtuose de la guitare électrique, propose une audacieuse pièce instrumentale en compagnie des amis de la garderie. Tandis qu’elle enchaîne des accords hypnotiques, les enfants jouent maracas, grelots, triangle, tambourin et claves d’un rythme entraînant. Partout dans l’amphithéâtre, on hoche la tête et on tape du pied jusqu’à l’électrisant solo final de la fée, qui laisse tout le monde bouche bée!

Pour clore la soirée, Patenteux, le lutin à tout faire, et son âme sœur Nougat, le lutin cuisinier, subjuguent les habitants du royaume du père Noël en exécutant une chorégraphie endiablée. Dans un pot-pourri mêlant ballet jazz, salsa, hip-hop et tango argentin, les danseurs dévoilent le fruit de plusieurs heures de répétitions dans leur minuscule salon. Une longue et vibrante ovation couronne leur performance renversante!

Comme le veut la tradition, le père Noël et la mère Noël montent ensuite sur scène pour féliciter les artistes et adresser quelques mots au public :

— Ho! Ho! Ho! Encore une fois, vous nous avez épatés, s’exclame le père Noël. Maintenant, ma chère épouse a une importante annonce à vous faire…

— En effet, acquiesce la mère Noël en souriant. Puisque la région regorge de talents, nous avons décidé de cons­truire une grande école des arts de la scène où tous pourront s’inscrire dès le printemps prochain!

Des centaines de hourras et de bravos fusent dans l’amphithéâtre : on n’aurait pu espérer meilleure conclusion pour cette soirée remplie d’émotions!

Publicité


Publicité

Commentez cet article