Publicité
11 décembre 2019 - 06:55

La Corde à Linge, pour des cœurs au chaud

Toutes les réactions 1

Le samedi 7 décembre a eu lieu la grande inauguration de la Corde à Linge au parc Blais de Rivière-du-Loup. La Corde à Linge est un dispositif tout simple qui permet à des gens de venir accrocher des vêtements d’hiver, propres et en bon état dont ils ne se servent plus, afin que d’autres personnes puissent venir se servir selon leurs besoins.

Cette merveilleuse réalisation est l’initiative de Sylvie Sirois, une citoyenne impliquée dans sa communauté qui a imaginé un moyen de partager des vêtements afin que tous puissent être au chaud cet hiver. Véritable projet social, la Corde à Linge, parrainée par la Maison de la Famille du Grand-Portage et en partenariat avec le Centre d’Entraide Maskoutain, est rendue possible grâce à la généreuse collaboration de la Ville de Rivière-du-Loup et de l‘entreprise Cascades, ainsi que du Groupe Lebel et de l’Atelier de menuiserie communautaire pour la fabrication de l’armoire en bois dans laquelle les citoyens pourront déposer leurs articles.

Loin de s’adresser seulement aux personnes dans une situation de précarité, la Corde à Linge est conçue pour tous. Tous les Louperivois et Louperivoises, de tous âges et de toutes classes sociales, peuvent bénéficier de la Corde à Linge, en offrant ou en recevant, et ce principe permettra de donner une deuxième vie à des items qui peuvent encore servir.

Nouveauté cette année : Un frigo partage est également sur place afin d’inviter les citoyens à partager des mets préparés à l’avance. Une autre possibilité de donner au suivant en cette période du temps des Fêtes !

On invite la population à participer en grand nombre à ce mouvement d’échange qui a pour but de réchauffer les mains, les pieds, le corps, la tête, mais surtout les cœurs. La Corde à Linge et le congélateur seront en place et accessibles au public jusqu’au 15 janvier 2020, à toute heure du jour et de la nuit. Êtes-vous prêts à partager ?

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)