Publicité

21 juin 2022 - 10:52

L’Acadie des Terres et Forêts en fête présente: Le Témiscouata

C’est en tant que président du comité de promotion de l’Acadie du Témiscouata que Gilles Caron a fait part d’une grande annonce pour tout le Bas-Saint-Laurent alors qu’un nouvel évènement touristique visant à faire connaitre l’histoire et le territoire du Témiscouata sera présenté au BeauLieu Culturel de la ville de Témiscouata-sur-le-Lac, du 13 au 31 juillet prochain.

En tout, 15 représentations en pleine saison touristique auront lieu du mercredi au dimanche à compter de 19 h 30. Ce nouveau spectacle intitulé «LE TÉMISCOUATA» sera produit par la même équipe derrière l’évènement à succès «L’ACADIE DES TERRES ET FORÊTS EN FÊTE» qui fut présenté durant 18 ans au parc République de Saint-Jacques et au Casino Grey Rock d’Edmundston au Nouveau-Brunswick. À l’été 2019, après 425 représentations et plus de 120 000 spectateurs, le spectacle avait dû mettre fin à ses activités à la suite de sévères coupes budgétaires de la part du gouvernement du Nouveau-Brunswick.

Et c’est là que sont entrées en scène, deux personnalités connues du monde municipal de la ville de Témiscouata-sur-le-Lac, soit Denis Blais, alors conseiller municipal et Gaétan Ouellet, maire à l’époque. Ces deux personnes ont réussi à convaincre le producteur de l’évènement de ressusciter le spectacle en terre témiscouataine, car l’Acadie des terres et forêts, c’est aussi le Témiscouata.

Le spectacle vise à faire connaitre l’histoire interreliée des territoires du Témiscouata, du Madawaska au Nouveau-Brunswick et du comté de l’Aroostook au Maine tel que présenté pendant le Congrès Mondial Acadien de 2014. Depuis cet évènement majeur, la population locale s’est familiarisée avec les racines acadiennes du Témiscouata. Alors que 15 à 20 % de la population totale du Québec est d’origine acadienne, le pourcentage augmente à plus de 30 % au Témiscouata, ce qui nous place dans le peloton de tête des régions au Québec où il y a le plus de Québécois d’origine acadienne (Gaspésie, Lanaudière, Mauricie, Montérégie et les Îles-de-la-Madeleine).

Le mandat du comité de promotion de l’Acadie du Témiscouata et du nouveau spectacle sera aussi de promouvoir l’histoire du Témiscouata au sens plus large. «C’est l’histoire du territoire de l’Acadie des terres et forêts (ancienne Seigneurie de Madawaska-Témiscouata) qui nous interpelle davantage que la généalogie de ses habitants», mentionne M. Caron. Le spectacle mettra en scène une douzaine de comédiens, chanteurs, danseurs et musiciens qui vous feront revivre 400 ans d’histoire racontant la rencontre entre les Européens et les Premières Nations, la naissance du Témiscouata, le sentier du Grand Portage, la Guerre de l’Aroostook et l’époque de la Prohibition qui ont tous contribué à enrichir notre patrimoine. Du côté des personnages historiques acadiens, le curé Jean-Philippe Cyr, le docteur Jean-Étienne Landry, Fred Lévesque, Simon Hébert et Tante Blanche Thibodeau côtoieront d’autres personnages hauts en couleur tels les Grey Owl, père Lejeune (Jésuite), Marie Julie Couillard Després, Alexandre Fraser, Marie Blanc Charlier, John Baker, Philip Long, Lamothe Cadillac, les soldats du Fort Ingall et bien d’autres. Tout cela raconté dans l’esprit qui a fait la réputation du spectacle à succès, c’est-à-dire en mélangeant l’actualité avec des évènements passés sous forme de Bye-Bye, comédie musicale, théâtre d’été et spectacle de variétés.

Étienne Deschênes, producteur de l’évènement depuis 2002, souhaite que ce nouveau spectacle sache faire connaitre le Témiscouata bien au-delà de ses frontières et que l’effervescence produite autour de celui-ci ait des retombées économiques importantes pour la région et tout le Bas-Saint-Laurent. L’un des principaux objectifs de l’activité est de diversifier l’industrie touristique du Témiscouata, celle-ci étant surtout basée sur la villégiature, le plein air et les attraits naturels. Selon M. Deschênes, la venue d’une attraction culturelle majeure durant la période estivale pourrait devenir avec le temps un moteur économique touristique d’importance pour tout le Bas-Saint-Laurent. Sans oublier qu’un tel spectacle a aussi des retombées plus humaines, étant une école de formation artistique et de vie pour les jeunes artistes qui feront partie de la distribution. On souhaite aussi que le spectacle agisse sur l’ensemble de la population témiscouataine en leur apportant un sentiment de fierté et d’appartenance envers les évènements et figures du passé qui sont à ce jour assez méconnus.

M. Caron, président du comité responsable du projet, croit que le spectacle a déjà atteint un objectif important. Il cite la mobilisation la population locale dans un but commun, soit la création de cette activité qui a rassemblé depuis deux ans les intervenants de la communauté d’affaires, du secteur culturel, du milieu touristique, des trois paliers de gouvernements. Tous se sont impliqués de manière directe ou indirecte pour assurer le succès de cette activité prometteuse. Si la première édition est un succès, l’activité se répètera pour les années à venir et deviendra une attraction touristique de premier plan pour la ville de Témiscouata-sur-le-Lac et toute la région.

En terminant, M. Caron mentionne que la billetterie est officiellement ouverte depuis lundi dernier (le 20 juin) et que la réponse dépasse les attentes des organisateurs. «Les personnes intéressées à venir voir le spectacle devront réserver rapidement, car la capacité du BeauLieu Culturel est limitée (150 personnes par représentation).» Les personnes intéressées à se procurer des billets peuvent le faire en achetant les billets en ligne (blct.ca) ou en téléphonant au 418-899-2528 #310.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article