Publicité

5 mars 2021 - 10:22

La Villa des Aînés, une résidence accueillante au cœur de Trois-Pistoles

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

Depuis 25 ans, la Villa des Aînés a toujours été une résidence où les personnes plus âgées ont trouvé une nouvelle famille et un milieu de vie de grande qualité à Trois-Pistoles. En 2021, Valérie Bérubé et Stéphane Ouellet poursuivent cette tradition d’excellence avec leur équipe de 11 employés.

Faisons d’abord un bref retour dans le temps. Hélène Bernier et Réal Dubé ont fondé cette résidence en 1996, connue à cette époque sous l’appellation Villa des Neiges. De 2014 à 2017, Lise Vallée et Walter Dubé ont pris la relève pour ensuite passer le flambeau aux propriétaires actuels le 1er octobre 2017.

La Villa des Aînés s’intègre dans l’environnement rassurant d’un quartier résidentiel, à quelques minutes des services. Elle est située au 568 de la rue Caron. On y héberge 22 personnes aînées dans trois studios et 19 chambres avec toilette. Il y a deux ans, Mme Bérubé et M. Ouellet ont procédé à une cure de rajeunissement des installations, notamment avec l’ajout d’un système de gicleurs dans l’ensemble de la résidence accroissant ainsi la sécurité des aînés.

UNE GRANDE FAMILLE

« Nous avons des employés chaleureux qui ont à cœur le bien-être de nos aînés. Nous faisons un beau travail d’équipe, moi-même je suis très près de nos résidents », souligne Valérie Bérubé. « C’est le succès de notre entreprise, il faut être le plus humain possible avec notre clientèle », renchérit Stéphane Ouellet.

L’équipe dévouée n’a pour but que la satisfaction des résidents. La Villa des Aînés propose un milieu de vie stimulant où l’on prône l’autonomie, l’écoute, le respect et la sécurité. La résidence est également reconnue pour la bonne nourriture et la propreté des lieux.

« Depuis trois ans, on met beaucoup de temps pour offrir les meilleurs services possibles, les personnes sont très bien traitées et avec respect », souligne Mme Bérubé. « La Villa des Aînés, c’est un gros plus pour la ville de Trois-Pistoles et la MRC des Basques, on a beaucoup de bons commentaires », ajoute M. Ouellet.

DANS LE RESPECT DES MESURES SANITAIRES

« Bien sûr qu’avec la pandémie, certaines activités ont été mises sur pause pendant un certain temps, conformément aux exigences de la Santé publique. D’ailleurs toutes les mesures ont été appliquées avec attention pour assurer la sécurité de nos résidents », mentionne Mme Bérubé.

Le respect des bulles, le port du masque et la distanciation physique ont fait partie du quotidien des résidents, des employés et des proches aidants au cours des derniers mois. « Depuis le 8 février dernier, les résidents ont un peu plus de libertés à l’intérieur de la résidence, ils peuvent notamment sortir de leur chambre. Et pour les visiteurs, seulement deux proches-aidants sont autorisés par résident », note la propriétaire.

Malgré tout, la bonne humeur règne à la Villa des Aînés de Trois-Pistoles. « J’adore ça ici, les gens sont chaleureux, les employés sont attentionnés et les lieux sont très propres », indique Fernande Dubé, avec à ses côtés Louiselle Lévesque, sa fille proche-aidante venue la visiter. Dans l’espace commun de la salle à manger, Françoise Létourneau était également très heureuse de pouvoir préparer les cartes de bingo.

Notons finalement que Valérie Bérubé et Stéphane Ouellet sont impliqués dans une autre résidence à Trois-Pistoles, cette fois de type familial (RTF) pour une clientèle en santé mentale. Mme Bérubé en est copropriétaire avec sa mère Ghislaine Ouellet.

Publicité


Publicité

Commentez cet article