Publicité

16 janvier 2021 - 11:38 | Mis à jour : 19 janvier 2021 - 16:56

Arboriculture : les entretiens à prévoir avant l’hiver

L’hiver approche à grands pas. L’été n’est plus qu’un lointain souvenir et l’automne est sur le point de nous quitter jusqu’à l’année prochaine. Mais, avant que le tapis blanc de neige s’impose pour la saison froide, il vous faut garder un peu d’énergie pour une dernière activité d’arboriculture, surtout si vous avez sur votre terrain des arbustes ou des arbrisseaux, car les arbres adultes sont habituellement bien équipés pour affronter la neige et le vent glacial.

Abriter vos jeunes pousses

Chez les végétaux, il y a beaucoup d’appelés et peu d’élus. Les arbres n’échappent pas à cette règle. A ce titre, l’hiver est un rite de passage auquel peu d’entre eux survivre lors des premières années. Pour déjouer les plans de cette barbare sélection naturelle, vous devez protéger les arbres que vous avez plantés dans l’année pour leur éviter d’avoir les bourgeons gelés. Cette protection peut se faire de différentes manières : il existe, par exemple, des clôtures de bois ou des toiles de jute conçues spécialement pour abrier les jeunes arbres.

Prévenir les cassures

Les arbres matures sont forts. Toutefois, aucun arbre ne naît mature. Au contraire, ils naissent petits et fragiles. Et pour leur permettre de devenir grands et forts, il faut les protéger des pluies d’hiver qui laissent une couche de glace sur les végétaux. Si cette dernière est trop épaisse, les arbres peuvent être écrasés. Les conifères, les genévriers et les cèdres font partie de ces arbres sujets aux écrasements. Pour minimiser ce risque, il est possible d’attacher les arbres pour éviter qu’une branche qui n’en a pas la force doive supporter une grande quantité de glace.

Dans le même ordre d’idées, tailler les haies en automne est un bon moyen de les aider à rester fortes et belles.

Fertiliser les jeunes arbres

Comme les premiers hivers sont difficiles pour les arbres, il est possible de les soutenir pour augmenter les chances que leur expérience se passe bien. A cet effet, il existe des engrais conçus spécialement pour l’automne afin de leur donner les oligo-éléments nécessaires pour les aider à passer à travers l’hiver.

Planter

Même si on n’y pense pas toujours, l’automne est une saison propice à la plantation d’arbres. Cependant, il faut procéder à celle-ci au moins un mois avant le premier gel et idéalement aider les arbres à l’aide d’un engrais d’automne.

Procéder à une inspection annuelle

Des branches fragilisées, des arbres vieillissants, des racines qui sortent témérairement du sol, plusieurs signes que vos arbres pourraient présenter des risques pour votre sécurité ou pour leur santé peuvent être visibles à l’automne, saison où il est plus facile d’observer les branches, par exemple. Une bonne inspection de vos arbres et de votre terrain vous permet de mieux évaluer les risques et d’entreprendre les mesures correctives. À tous moments, vous pouvez faire appel à un arboriculteur professionnel pour vous conseiller ou pour entreprendre les travaux correctifs.

 

 

 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article