Publicité
29 août 2019 - 08:53

Studio Sportech inaugure son nouvel établissement, un local à la fine pointe de la technologie

Les copropriétaires du Studio Sportech ont franchi une étape importante le 22 aout dernier avec l’ouverture officielle de leur centre d’arts martiaux spécialement conçus pour la pratique du Jiu-Jitsu brésilien. Le nouveau local est situé au 12 rue Lévis à Rivière-du-Loup.

«Promouvoir les bienfaits de cet art martial peu connu en région, mais pourtant qualifié comme le plus en vogue depuis 2009, c’est la mission que je me suis donnée. Après de nombreuses formations et pratiques, je suis heureux de voir aujourd’hui un rêve se réaliser» relate Sébastien Côté, copropriétaire du Studio Sportech.

C’est quelques années après avoir lancé L’académie BJJ que Sébastien fait la rencontre de son futur partenaire d’affaires, Benjamin Legault. C’est officiellement, en 2016 que Benjamin se joint à Sébastien, afin de participer au développement du jiu-jitsu brésilien dans la région du KRTB.

LE STUDIO

La bâtisse, ancestrale, a nécessité plus de 10 mois de rénovations et plusieurs milliers d’heures de travail pour arriver là où en est le Studio Sportech. C’est avec fierté que les deux copropriétaires ont fait la présentation de leur installation à la fine pointe de la technologie, entre autres par la qualité de leurs tapis qualité Zebra de construction allemande qui sont reconnus comme les meilleurs de l’industrie. Sans oublier leur boutique d’arts martiaux étant la seule dans tout l’est du Québec.

Le Studio Sportech, présente une belle offre de services et à compter de septembre, un horaire plus flexible avec plusieurs cours par jour, dont le midi et le soir, seront disponibles pour petits et grands. Des cours adaptés pour les 5 à 55 ans, des cours mixtes pour les adultes et les jeunes de 5 à 15 ans, des séances exclusives à la clientèle féminine, ainsi qu’un cours de simulation de combat.

Studio Sportech
12 rue Lévis
Rivière-du-Loup
418-868-5440
[email protected]
Page Facebook

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article