Publicité

28 juin 2022 - 22:16 | Mis à jour : 29 juin 2022 - 09:07

Un incendie ravage un garage à Rivière-du-Loup

Lydia Barnabé-Roy

Par Lydia Barnabé-Roy, Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Les pompiers du Service de sécurité incendie de Rivière-du-Loup (SSIRDL) se sont rendus au 389 boulevard Armand-Thériault, vers 21 h 15 ce 28 juin, concernant un incendie dans un garage. Plusieurs Louperivois ont été témoins de l’incident puisque de nombreux appels ont été faits à la centrale.

Le 911 a confirmé au SSIRDL que de multiples explosions avaient été entendues et que personne ne savait s’il y avait des blessés. Le directeur du SSIRDL, Éric Bérubé, a donc demandé une deuxième équipe sur place, mobilisant ainsi 24 pompiers pour l’intervention.

Selon le directeur une épaisse fumée noire était visible de très loin, des policiers ont même senti l’odeur du brasier au cœur du centre-ville. À l’arrivée des sapeurs, les flammes s’élevaient très haut dans le ciel. Ils ont rapidement procédé à l’extinction : «Le feu se propageait tranquillement au poteau électrique et menaçait la maison principale. On a utilisé un canon à haut débit pour rabattre les flammes le plus rapidement possible. Ensuite, on a protégé les autres bâtiments avec des jets secondaires», raconte Éric Bérubé.

Le SSIRDL a été dans l’obligation d’effectuer un délestage à distance puisque des étincelles se dégageant des fils brûlés risquaient la sécurité des équipes incendie. «On ne fait jamais ça à la légère parce qu’on sait que ça peut avoir des impacts sur l’hôpital et les autres bâtisses», confie M. Bérubé. L’électricité a donc été suspendue dans tout le secteur. Des citoyens ont pu constater que beaucoup de feux de circulation ainsi que le courant, notamment au centre-ville et sur le boulevard Hôtel-de-Ville, avaient été coupés. 

Des agents d’Hydro-Québec sont arrivés sur les lieux aux alentours de 21 h 45. Les clients ont pu recouvrer l'électricité vers 22 h 30, à l’exception de ceux desservis par le poteau à changer. Éric Bérubé a mentionné que les citoyens encore touchés par la panne de courant devraient voir la situation se régler le matin du 29 juin, le temps qu'Hydro-Québec remplace le poteau endommagé.

Pour le moment, les causes et circonstances entourant l’incident sont inconnues. Cependant, le directeur du SSIRDL ne cache pas que des accélérateurs tels que des bonbonnes de propane ainsi qu’un véhicule tout-terrain ont aidé le feu à prendre de l’ampleur.

Vers 21 h 45, les pompiers s’assuraient de l’extinction de tous les points chauds et s’affairaient à enlever l’eau autour de la maison pour ne pas créer de dommages au sous-sol de la maison par une infiltration.

Durant l’heure de l’intervention, la circulation sur le boulevard Armand-Thériault a été redirigée sur les rues Frontenac et des Mélèzes.
 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article