Publicité

5 avril 2022 - 15:45

Un homme de Rivière-du-Loup accusé de distribution de pornographie juvénile

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Sur une période d’environ 12 ans, le résident de Rivière-du-Loup Paul Deschênes, âgé de 42 ans, est accusé d’avoir distribué (rendu accessible), possédé et accédé à de la pornographie juvénile. Il fait face à neuf chefs d’accusation au palais de justice de Rivière-du-Loup qui s’étendent de septembre 2009 à mars 2022.

L’accusé a été remis en liberté sous caution le 28 mars dernier, moyennant un engagement de 1 000 $. Il devra comparaitre à nouveau au palais de justice de Rivière-du-Loup le 6 juin prochain. En attendant son prochain passage devant le tribunal, il devra respecter de nombreuses conditions. Il lui est interdit d’être en présence de mineurs ou d’être dans un parc ou une zone publique où des personnes de moins de 16 ans sont susceptibles de se trouver, ce qui comprend des terrains d’école, garderies, terrains de jeux ou centres communautaires.

Paul Deschênes devra aussi s’abstenir d’occuper un emploi ou un travail bénévole qui le placerait en situation d’autorité vis-à-vis de personnes de moins de 16 ans. En attendant son procès, il doit respecter une interdiction d’utiliser Internet ou tout autre réseau numérique et ne pas avoir d’abonnement à son adresse. À noter que l’accusé bénéficie de la présomption d’innocence qui s’applique dans le système de justice canadien. 

Publicité


Publicité

Commentez cet article