Publicité

21 mars 2022 - 22:30 | Mis à jour : 22 mars 2022 - 11:52

Incendie majeur à Saint-Alexandre-de-Kamouraska

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Un incendie a lourdement endommagé une résidence située sur l’avenue du Foyer à Saint-Alexandre-de-Kamouraska, près de l’intersection de la rue des Cèdres, peu avant 22 h le 21 mars. Le Service de sécurité incendie KamEst a donné l’alarme générale afin de contrôler cet incendie.

L’évacuation de la résidence était complétée à l’arrivée des services d’urgence et une personne a été prise en charge par les paramédics. Personne n’a été blessé. «À notre arrivée, le feu faisait rage le long de la maison, à l’extérieur. Les flammes frôlaient le mur jusqu’au renvoi d’eau. L’incendie a gagné le soffite et s’est propagé jusqu’à l’entretoit», explique le directeur du Service de sécurité incendie KamEst, Robin Laplante. Il ajoute que l'incendie a progressé rapidement. Le feu aurait été causé par des cendres chaudes entreposées dans un bac près de la maison, confirme le directeur du SSI KamEst.

Les pompiers qui s’affairaient à créer des ouvertures sur le toit avec des scies mécaniques pour ventiler la résidence ont dû battre en retraite puisque la structure est devenue instable. «C’est une maison isolée à l’uréthane, c’est pour cela que cela s’est propagé très vite jusqu’au pignon […] Nous avons dû débarquer [du toit] et repositionner le camion-échelle», ajoute M. Laplante.

Vers 23 h, les équipes de la KamEst s’affairaient à atteindre les points chauds au deuxième étage de la maison. L’objectif était de créer une cheminée avec l’entretoit pour permettre aux gaz chauds d'en sortir. Environ une vingtaine de pompiers du SSI KamEst ont participé à cette intervention. La proximité de la caserne a facilité le réapprovisionnement bonbonnes d'air et l’accès à l’eau a été facilité puisque les pompiers ont pu brancher leurs équipements directement sur le réseau d’aqueduc. L’avenue du Foyer a été complètement fermée à la circulation pendant l’intervention des services d’urgence.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article