Publicité

12 mars 2022 - 18:33 | Mis à jour : 14 mars 2022 - 09:32

Incendie majeur à Saint-Modeste

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 1

Une maison située sur le 3e rang à Saint-Modeste a été complètement rasée par les flammes en soirée le 12 mars. Dès l'arrivée des premiers intervenants, l’embrasement était généralisé et les flammes dépassaient le toit de la résidence. Heureusement, les occupants étaient absents au moment de l'incendie. 

L'alerte générale a été rapidement sonnée peu après 18 h, réunissant une quarantaine de pompiers des casernes de Saint-Modeste, Saint-Antonin, Rivière-du-Loup et Saint-Arsène afin de combattre le brasier. Leur intervention devrait durer encore quelques heures. C'est un passant qui a donné l'alerte lorsqu'il a vu des lueurs orangées dans le ciel. 

Le toit de la résidence s'est effondré quelques minutes après le début de l'intervention. «À l'arrivée des premiers intervenants, il n'y avait rien à faire pour sauver la bâtisse. Les conditions de travail pour nous sont vraiment exécrables», a expliqué le directeur du Service de sécurité incendie de la Ville de Rivière-du-Loup, Éric Bérubé. Les pompiers ont dû travailler avec un vent de face soutenu, de fortes précipitations de neige, de la poudrerie et des chemins glissants. «Quand c'est tout brulé, il faut penser avant tout à la sécurité de nos intervenants», ajoute M. Bérubé. 

La résidence étant située hors du réseau d'aqueduc, les services incendie aussi ont dû mettre à contribution des réservoirs et camions-citernes afin de fournir une alimentation en eau suffisante. 

Les portes d'une grange située près de la résidence ont été fermées par les pompiers pour éviter qu'un tison ne s'y propage et ils ont arrosé le bâtiment afin de le protéger des flammes. L'incendie a aussi atteint un véhicule qui était stationné tout près de la maison. Un voisin a également prêté main-forte en dégageant la neige avec une souffleuse pour permettre aux pompiers d'avoir davantage de marge de manoeuvre sur le terrain de la résidence.

En raison de l'étendue dommages causés au bâtiment et puisqu'une pelle mécanique a été utilisée pour éteindre le brasier, la cause de cet incendie restera indéterminée, confirme le chef à la prévention du Service de sécurité incendie de la Ville de Rivière-du-Loup, Éric Deschênes. D'après la Sûreté du Québec, personne n'a subi de blessure et aucun élément criminel ne serait à l'origine du brasier. 

 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Bravo à tous nos vaillants pompiers qui travail souvent dans des conditions excécrabes 👏👍

    Lyne Beaulieu - 2022-03-13 08:56