Publicité

26 février 2022 - 11:32 | Mis à jour : 11:40

Une maison rasée par les flammes à Saint-Jean-de-la-Lande

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 1

Une résidence unifamiliale située sur le 7e rang à Saint-Jean-de-la-Lande a été complètement rasée par les flammes, ce samedi 26 février, tôt en matinée. Par chance, personne n’a été blessé. 

À l’arrivée des équipes de pompiers, peu après 6 h, l’embrasement était généralisé au cœur de la maison. Le brasier était très fort, intense, et sa propagation était à ce point avancée qu’il n’a laissé aucune chance au bâtiment et aux pompiers. 

«C’est une perte totale», a d’ailleurs confirmé le directeur incendie du Service de sécurité incendie de Dégelis, Claude Gravel, vers 11 h, précisant avoir rapidement opté pour une stratégie d’intervention défensive afin de protéger le périmètre et de procéder sécuritairement à l’extinction du feu.   

Les occupants de la maison n’étaient pas sur place au moment où l’incendie s’est déclaré. Ils n’ont pas été blessés, mais ils devront être pris en charge par la Croix-Rouge, puisqu’il ne reste plus rien de leur maison. 

L’intervention des services d’urgence a duré plusieurs heures et s’est terminée en fin d’avant-midi. Malgré l’absence du réseau d’aqueduc, l’approvisionnement en eau n’a pas été un problème, assure M. Gravel. Plusieurs camions-citernes se sont relayés entre le lieu d'intervention et un accès à l'eau courante.

Au total, une trentaine de pompiers des casernes de Saint-Marc-du-Lac-Long, Packington et Dégelis ont répondu à l’appel. 

Selon nos informations, le bâtiment abritait autrefois une école de rang, qui a par la suite été convertie en résidence. 

Au moment d'écrire ces lignes, la cause de l'incendie n'était pas déterminée. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Quelqu'un peut dire au propriétaire que son chat est dans le garage?
    Merci

    Luce Beaulieu - 2022-02-27 17:25