Publicité

4 janvier 2022 - 10:12

Graffitis sur le Stade de la Cité des Jeunes

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 4

Le nouveau Stade de la Cité des Jeunes a été la cible d’actes de vandalisme. Des graffitis ont récemment été observés sur le revêtement de briques d’un accès secondaire situé du côté est du bâtiment. 

Visiblement, le ou les malfaiteur(s) ont profité d’un coin à l’abri des regards de la rue pour perpétrer le délit. Les graffitis ont toutefois vite été remarqués par des parents et utilisateurs de l’infrastructure sportive par la suite.  

Ce manque de civisme a été dénoncé sur les réseaux sociaux au cours de la dernière semaine, après la publication d’une photo. Des citoyens n’ont pas caché leur colère, notamment parce que le Stade de la Cité des Jeunes vient à peine d’être rénové pour plusieurs millions de dollars. Des travaux avaient d’ailleurs été réalisés auprès du recouvrement extérieur. 

À la Ville de Rivière-du-Loup, on précise que les graffitis seront retirés par les équipes de travaux publics au cours des prochaines semaines. Une demande a aussi été effectuée auprès de la Sûreté du Québec afin d’obtenir, lorsque possible, une surveillance accrue dans le secteur. 
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Tan que la ville ne se procurera pas de caméras de surveillance près de leur édifice et dans les parcs ça ne changera pas y payeron avec notre argent.

    Nadeau Claude - 2022-01-05 09:29
  • On ne devrait même pas mettre de photographie des graffitis dans le journal, c'est accorder à leur(s) auteur(s) trop d'importance.

    Jeanne Lavoie - 2022-01-04 16:51
  • On devrait nous dire à la ville combien ça coûte aux parents de ces enfants pour effacer cette oeuvre d'art. Et si on les trouve.. leur mettre les outils entre les mains pour qu'ils effacent leur horreur...On appelle ça des travaux forcés en douceur. Pas de dossier judiciaire, mais rattraper leur geste par du bénévolat.

    Gilbert Blachon - 2022-01-04 16:41
  • Tout-à-fait déplorable ! Est-ce qu'il y a des caméras dans ce secteur ? Sinon, serait-ce une solution de prévention ?

    Yves Bérubé - 2022-01-04 11:23