Publicité

22 octobre 2021 - 10:38 | Mis à jour : 25 octobre 2021 - 21:29

Incendie d'une caravane à Rivière-du-Loup

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Les pompiers du Service de sécurité incendie de Rivière-du-Loup ont combattu un incendie qui a complètement ravagé une caravane à sellette et endommagé un garage dans le secteur de la rue Saint-Pierre ce vendredi 22 octobre, en fin d’avant-midi. 

À l’arrivée de la première équipe, l’embrasement était généralisé et il y avait déjà propagation au garage situé à proximité. Des explosions auraient aussi été entendues. Les flammes s’élevaient alors plusieurs mètres dans les airs, causant un important panache de fumée visible d’un peu partout sur le territoire louperivois. 

Ce sont d’ailleurs des passants qui ont été les premiers à réaliser qu’un incendie s’était déclaré. Le propriétaire, qui travaillait à l’intérieur de sa résidence, a été alerté par l’un d’entre eux venu cogner à sa porte. 

Les pompiers ont initialement été appelés pour un feu de véhicule. Mais dès qu’il constaté l’ampleur du brasier, ainsi que la proximité d’une autre roulotte, le directeur du Service de sécurité incendie de Rivière-du-Loup, Éric Bérubé, a appelé des renforts. Une équipe, présente au centre de formation, s’est alors mise en route. 

«On avait un double défi, puisque les roulottes sont équipées de bonbonnes de propane. Il fallait effectuer une attaque rapide et sécuritaire pour limiter la propagation et rabattre les flammes rapidement», a confié M. Bérubé, une trentaine de minutes après le début de l’intervention. 

La travail rapide des pompiers a permis d’éviter des dommages plus importants. Des habitations, situées derrière le garage, auraient pu être en danger si le brasier n’avait pas été maitrisé en quelques minutes. La résidence principale, à l’écart, n’a pas été endommagée. 

«Je tiens à féliciter mon équipe, puisque l’intervention rapide a vraiment permis de ralentir l’incendie et de finalement l’éteindre», a souligné Éric Bérubé, précisant que l’intervention a été facilitée par la pluie abondante et l’humidité.

Soulignons que la caravane à sellette, communément appelée «fifth-wheel», abritait des étudiants du Cégep de Rivière-du-Loup dont le loyer fait actuellement les frais de travaux de rénovation. Elle est une perte totale, mais heureusement, personne n'a été blessé. 

Au moment d’écrire ces lignes, la cause de l’incendie reste inconnue. Une recherche et cause aura lieu dès que le site sera sécurisé. 

Il s'agit du deuxième incendie du genre à survenir en moins de 36 heures dans la région. Rappelons que tôt dans la nuit de jeudi les flammes ont complètement ravagé une roulotte récréative située à Saint-Antonin. Les deux évènements ne seraient pas reliés.

Collaboration : Dominique Côté et François Drouin

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article