Publicité

4 octobre 2021 - 07:17 | Mis à jour : 5 octobre 2021 - 15:13

Accident mortel sur la route 132 à Saint-Fabien

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 2

Une femme de 19 ans de la région de Matane, Léa Desrosiers, a perdu la vie dans un accident impliquant quatre véhicules et un orignal survenu vers 18 h 50 le 3 octobre sur la route 132 à Saint-Fabien.

«Son décès a été constaté à son arrivée à l'hôpital. Quant à elle, la passagère a été transférée dans un hôpital de Québec pour soigner de graves blessures. L'autre conducteur, un jeune homme de 18 ans, a été grièvement blessé et on craint pour sa vie», explique le porte-parole de la Sûreté du Québec, Claude Doiron. Deux autres personnes ont été grièvement blessées dans cet accident.

Selon la SQ, un premier véhicule comptant deux personnes à bord a percuté un orignal. À la suite de cet impact, la voiture a dévié de sa voie et a percuté un véhicule qui arrivait en sens inverse. Le conducteur a été éjecté et on craint pour sa vie. Deux autres automobiles circulant dans le secteur ont été impliquées dans ces accidents successifs, subissant des dommages matériels seulement. 

La route 132 a été complètement fermée dans le secteur de Saint-Fabien pendant plusieurs heures entre la rue du Porc-Pic et 1er Rang en raison du déploiement des services d’urgence. Un enquêteur en scène de collision de la Sûreté du Québec s'est rendu sur place afin de tenter d’éclaircir les causes et les circonstances de ces évènements.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • (Feu) mon père, avait vécu la même expérience en 2000, mais de manière plus (chanceuse)
    en revenant d'une marche à pied dans le parc du Bic avec deux connaissances à bord , sur le chemin du retour en direction Ouest

    Même période de l'année, même secteur ... (!)

    Son attention avait été détournée sur les feux de sécurité (4 flashers) d'un véhicule dans le
    fossé, du côté Sud de la 132.

    Quelques secondes plus tard, il heurtait la carcasse de l'orignal qui était tombé dans sa voie.

    Les sacs gonflables s'étants déployés, lui obstruant la vue, alors qu'un camion remorque s'en
    venait en sens inverse...

    Il a réussi à maintenir son auto propulsée en vol planée avec le choc sur la carcasse de la bête dans sa voie, une fois le contact avec la chaussée refait !

    Il avait dû écarter les sacs gonflables avec ses mains pour voir où il allait, malgré la poussière
    qu'ils dégagent.

    Heureusement, personne n'avait été blessé dans son auto qui avait pour plus de 5,000 $ de dommages.

    Je crois que les gens dans la première auto n'avaient subis que des blessures mineures.

    Les policiers à l'époque lui avaient dits que si cet orignal avait eu un gros panache, leur
    sort n'aurait certainement pas été le même...

    Mes meilleures pensées aux victimes et à leurs proches et amis.

    Bon courage et soyez prudents !

    N.B. J'ai signalé à deux reprises cette année à la SQ la présence de deux orignaux qui se
    trouvaient à moins d'un kilomètre de la 132 ... Un à 7 AM et l'autre à la brunante à 3 semaines
    d'intervalle approx.

    Je ne crois pas que ce soit inutile... à vous de juger ?





    Richard Dumont - 2021-10-04 21:27
  • Vraiment triste. Sympathies aux familles

    Mario Fortin - 2021-10-04 17:39