Publicité

9 septembre 2021 - 15:31 | Mis à jour : 16:54

John A. Macdonald vandalisé à Les Rochers

Alyson Théberge

Par Alyson Théberge, Stagiaire - journaliste

Toutes les réactions 3

L’enseigne «Les Rochers» que l’on retrouve devant la Maison Sir John A. Macdonald située sur la rue Fraser à Rivière-du-Loup a récemment été vandalisée. Le nom de l’ancien Premier ministre du Canada, l’un des pères fondateurs de la Confédération, a été rayé de peinture rouge.

Un acte de vandalisme qui n’est pas sans rappeler d’autres gestes de dégradation commis à l’endroit de statues du politicien dans la dernière année, notamment à Montréal et Hamilton.

Selon nos informations, la Sureté du Québec n’a pas été informée de la situation. Aucune plainte n’a été portée, confirme le sergent Claude Doiron.

La Maison nommée «Les Rochers», aujourd’hui transformée en gite touristique depuis 1996, relève de la responsabilité d’Héritage canadien du Québec qui l’a acquise en 1981. De son côté, le directeur des communications de la Ville de Rivière-du-Loup, Pascal Tremblay a rappelé que la Ville condamnait tout acte de vandalisme et déplorait la situation.

Les motifs de l’auteur du méfait restent inconnus.

L’Héritage de John A. Macdonald est contesté notamment pour le programme de pensionnats autochtones qu’il a mis en place lorsqu’il était au pouvoir, au 19e siècle. On lui reproche d’avoir prôné la suprématie raciale anglo-saxonne, mais aussi la pendaison de Louis Riel, dont il aurait donné son accord par télégramme de sa maison d’été… à Rivière-du-Loup.

 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • 😡 Bon, par où commencer❓

    🟣 Oui, c’est vrai, Sir John n’avait pas que des qualités;
    🟣 Qui plus est, il est de notoriété, pour être poli, qu’il ne dédaignait pas la dive bouteille;
    🟣 Que dire de son « amour incommensurable pour son ami » Louis Riel !
    🟣 Que dire de son « désir sincère de contribuer au meilleur développement des autochtones » !
    🟣 Quant à « se porter en constant défenseur des canadiens-français », l’espace me manque pour développer davantage ce sujet, ici !

    🟢 J’eu préféré que la frustration de la personne qui voulait nous démontrer par son geste regrettable qu’elle voulait ainsi faire preuve de « courage » en prenant son pinceau, plutôt que sa plume, et son pot de peinture rouge, au lieu de son encrier, plein à rabord d’encre noire, le fasse de façon admirable, plutôt que… regrettable, pour demeurer poli.
    🟢 En sus, à moins d’errer, pour rester à son « niveau », Sir John étant un « bleu », c’était quoi l’idée de vandaliser l’enseigne avec de la peinture… « rouge » ?
    🟢 Voulant terminer sur une note positive, vous m’aurez au moins donné le goût, et pourquoi pas à d’autres, de nous renseigner quant aux possibilités de se rendre à sa résidence d’été pour la visiter, y partager un repas entre amis et y coucher.

    André Bernatchez - 2021-09-10 07:17
  • Ben oui, pis Jacques Cartier a amadoué les Autochtones avec de l'eau de vie puis maintenant les immigrants sont au service des Québécois dans les champs et les usines... Encore un geste inutile sûrement politique...

    Danny Drapeau - 2021-09-09 22:24
  • Rivière-du-Loup était renommé pour les Lords pendant les vacances estivales et le coût de la vie n'était pas cher, parce que les familles francophones nombreuses pouvaient leur offrir des Services à bon Marché.

    Mainguy André - 2021-09-09 16:20