Publicité

22 juillet 2021 - 10:35 | Mis à jour : 12:15

Vol de bois sur un belvédère de Saint-Mathieu-de-Rioux  

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

La Municipalité de Saint-Mathieu-de-Rioux a déploré avoir été victime d’un vol de bois dans les derniers jours. Les planches utilisées dans la construction du belvédère du 5e horizon, sur le 5e rang, ont été dérobées, laissant la structure inutilisable et dangereuse. 

L’administration municipale a informé les citoyens de cette situation dans un message publié sur les réseaux sociaux, mercredi. Elle demande l’aide du public afin de retrouver le ou les malfaiteurs qui ont commis cet acte illégal. Une plainte aurait été déposée à la Sûreté du Québec dans ce dossier. 

Naturellement, d’importantes réparations devront être effectuées au belvédère afin qu’il puisse être de nouveau accessible. Des discussions à cet effet auront lieu au sein du conseil municipal prochainement.

«C'est vraiment ordinaire», a réagi le maire Roger Martin, jeudi. «C'est un endroit très apprécié par les photographes et les touristes pour admirer les couchers de soleil fantastiques que nous avons ici. C'est dommage.»

Le belvédère a été construit il y a une dizaine d'années, mais il a été rafraichi il y a environ deux ans. 

Ces derniers mois, le prix du bois d’œuvre a connu une forte augmentation (plus de 120 % depuis janvier 2021), mais la situation est en train de changer drastiquement. Après avoir atteint des sommets, le prix a chuté au cours des dernières semaines et les effets devraient se faire sentir tant chez les détaillants que chez les consommateurs. 
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:

Les commentaires qui n'auront pas de nom et prénom ne seront pas publiés
Les pseudonymes ne sont pas acceptés





Nétiquette

infodimanche.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. Les commentaires anonymes, signés sous un pseudonyme et sans une adresse de courriel valide, ne seront pas publiés. Les commentaires négatifs feront l’objet d’une analyse sérieuse et d’une stricte modération. De plus, l'écriture phonétique, l’utilisation d’émoticônes - d’émojis et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, infodimanche.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.