Publicité

15 juin 2021 - 06:01

Incendie mortel à Saint-Jean-de-la-Lande : l’enquête se poursuit

François Drouin

Par François Drouin, journaliste

Twitter François Drouin

L’enquête de la Sûreté du Québec se poursuit à la suite de l’incendie d’une roulotte de type camping lors de laquelle les restes d’un corps humain ont été retrouvés le mercredi 9 juin non loin du 11e rang à Saint-Jean-de-la-Lande.

Déjà, l’enquête démontre qu'il n'y a aucun élément ne permettant d'accréditer l'hypothèse d'une origine criminelle. Toutefois, avant de révéler l’identité de la victime, la SQ attend la confirmation du bureau du coroner.

«Les ossements ont été envoyés au laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale à des fins d’analyses. Les résultats de l’identification par ADN ne sont pas encore connus», précise le sergent Claude Doiron.

INTERVENTION

Le brasier s’est déclaré vers 18 h 15. Sur place, les pompiers ont été avisés qu’une personne pouvait se trouver à l’intérieur. «Nous avons immédiatement changé notre attaque», a commenté le directeur du Service de sécurité incendie de Dégelis, Claude Gravel.

Il était déjà trop tard et l’embrasement était généralisé. Dès la funèbre découverte, les pompiers ont fait en sorte de préserver la scène pour les enquêteurs de la SQ.

«Nous avons immédiatement demandé l’intervention de la Sûreté du Québec qui mène l’enquête», ajoute M. Gravel. Près de 25 pompiers des casernes de Dégelis et de Packington sont intervenus. Les policiers sont demeurés sur la scène des lieux jusqu’au lendemain soir.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article