Publicité

24 mai 2021 - 08:30 | Mis à jour : 11:12

Michel Morin retrouvé sans vie 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 1

La Sûreté du Québec a confirmé que le corps retrouvé dimanche après-midi à proximité du lac Noir, à Saint-Athanase, est bien celui de l'ancien maire de Rivière-du-Loup, Michel Morin. L'homme de 56 ans était alors porté disparu depuis une vingtaine d'heures, lui qui n'était jamais revenu d'une journée de pêche au Témiscouata. 

Selon les autorités, le corps de M. Morin ne portait aucune marque de violence. Il a été retrouvé sur la terre ferme, à quelque dizaines de mètres du lac où il est allé pêcher. «On écarte tout élément criminel. L'hypothèse la plus plausible, c'est que monsieur aurait été victime d'un malaise», a expliqué le sergent Claude Doiron, porte-parole à la SQ. 

Le véhicule de Michel Morin avait d'abord été retrouvé en fin de soirée, samedi, après que ses proches aient soulevé des inquiétudes sur son absence. Les recherches se sont poursuivies rapidement dans la nuit, alors que l'hélicoptère de la Sûreté du Québec a effectué un survol du secteur, sans succès. 

Dimanche, des équipes de recherche de la Division des mesures d'urgence se sont joints aux patrouilleurs de la MRC de Témiscouata pour ratisser la zone au sol. Une trentaine d'agents ont participé aux recherches. Un véhicule tout-terrain et un zodiac étaient à leur disposition. Des maisons ont aussi été visitées et des résidents du milieu ont été questionnés. 

Selon le député Denis Tardif, qui était avant tout un ami, Michel Morin était passionné par la pêche. «La pêche était vraiment une grande passion pour lui, et il était un excellent pêcheur. Ce secteur-là, il le connaissait d'ailleurs très bien. Il m'avait dit qu'il souhaitait m'y amener dernièrement», a-t-il regretté, sous le choc à la suite du départ du conjoint et père de famille. 

Michel Morin a été maire de Rivière-du-Loup entre 2007 et 2013, succédant à Jean D'Amour. Il avait été auparavant conseiller municipal et enseignant au Collège Notre-Dame de Rivière-du-Loup. À la tête de la Ville, il aura été associé au développement durable et à la protection de l'environnement, menant notamment les dossiers du Parc du Campus-et-de-la-Cité et de l'usine de biométhanisation. 

Dans les dernières années, il a travaillé chez Prelco et a conseillé d'autres entreprises de la région. Depuis mars 2019, il oeuvrait comme chargé de projets et chercheur au sein du Living Lab en innovation ouverte du Cégep de Rivière-du-Loup.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • C'est finalement un dénouement malheureux cette histoire de disparition. Sympathies aux familles et amis endeuillés.

    Gaétan Plourde, Sainte-Françoise - 2021-05-24 10:22