Publicité

19 mai 2021 - 11:58 | Mis à jour : 16:36

Incendie suspect : la SQ conclut à une cause accidentelle

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Une famille de cinq personnes de Trois-Pistoles doit une fière chandelle à un voisin qui est intervenu alors que leur résidence était la proie des flammes, mardi soir, à Trois-Pistoles. N'eût été de la vigilance et du courage de cet homme, les conséquences auraient pu être bien plus graves au coin des rues Desrosiers et Jenkin. 

Steve Turcotte se préparait à aller fumer une cigarette, lorsqu'il a réalisé qu'un début d'incendie s'était déclaré sur la façade de la maison voisine. Sans y penser, il s'est précipité sur place. «J'ai cogné à la porte jusqu'à ce que le chien jappe. Il m'a aidé à réveiller tout le monde. J'étais au téléphone avec le 911 au même moment», raconte-t-il après une nuit durant laquelle il admet avoir peu dormi.

L'appel à la centrale d'urgence a été fait vers 10 h 30. Entre cinq et dix minutes plus tard, tous les occupants étaient sains et saufs. «Je suis intervenu par instinct, parce que je savais qu'il y avait trois enfants dans la maison», a souligné M. Turcotte avec beaucoup d'humilité. «Pour une fois, la cigarette a peut-être sauvé des vies», a-t-il ajouté avec une touche d'humour. 

L'intervention du voisin ne s'est cependant pas arrêtée là. En attendant l'arrivée des pompiers du Service incendie de Trois-Pistoles, Steve Turcotte dit avoir éloigné un bac de rangement enflammé qui était collé sur le mur extérieur. Selon lui, ce geste aurait contribué à ralentir, ne serait-ce qu'un peu, la propagation des flammes à la maison. 

Quand les sapeurs se sont présentés sur place, le feu ravageait la galerie de bois et il s'était bel et bien propagé au revêtement de la résidence, ainsi qu'à une poubelle. L'intervention des pompiers s'est déroulée rapidement, si bien qu'à peine quelques minutes plus tard, l'extinction était complétée. Une minutieuse vérification des points de chaleur, à l'extérieur comme à l'intérieur, a ensuite été réalisée. 

«C'était un début d'incendie, une intervention mineure. Le feu n'a pas atteint l'intérieur de la maison», a résumé Alain Lauzon, chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Trois-Pistoles, saluant du même coup l'intervention de Steve Turcotte. 

«C'est plaisant d'avoir des voisins qui veillent. Monsieur a fait un excellent travail en allant réveiller les citoyens, je le félicite.»

Notons que le détecteur de fumée était fonctionnel. Il ne s'est pas déclenché, «puisqu'il y avait encore trop peu de fumée à l'intérieur de la maison» lors de l'arrivée du voisin. 

INCENDIE SUSPECT

En matinée, l'incendie était considéré suspect par la Sûreté du Québec et une enquête a été enclenchée. Après analyses, un technicien spécialisé en scène d'incendie et un enquêteur ont finalement conclu que l’incendie était d’origine accidentelle. 

«Un système de cuisson extérieur serait en cause, il n’y aurait donc aucun élément criminel dans ce dossier», a confirmé Claude Doiron, agent d’information à la SQ en fin d’après-midi. 

Selon nos informations, un barbecue, du charbon et des cendres se trouvaient notamment à proximité du lieu d'origine de l'incendie. Leur lien, ou non, avec le sinistre n’a pas été précisé. 
 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article