Publicité

2 mai 2021 - 18:37

Un homme sauvé de la noyade à Témiscouata-sur-le-Lac

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 7

Le pire a été évité de justesse à Témiscouata-sur-le-Lac le 1er mai. Un pêcheur a été sauvé de la noyade par Jean-Yves Fraser, un résident de la rue de l’Anse, après être tombé dans les eaux glaciales du lac Témiscouata vers 9 h.

«Je faisais des travaux dehors et j’ai vu une embarcation de pêche près de la rive. Quelques minutes plus tard, j’ai entendu crier et j’ai vu que le monsieur était tombé à l’eau. Il ventait et il était en train de dériver», raconte Jean-Yves Fraser. Il est allé chercher de l’aide auprès de son voisin qui l’a aidé à mettre à l’eau la seule embarcation nautique sur place, un pédalo. Malgré le vent et après beaucoup d’efforts physiques, M. Fraser a réussi à rejoindre l’homme en détresse.

«J’ai essayé de le sortir de l’eau et de l’installer dans le pédalo mais il s’enfonçait et il y avait trop de poids, c’est mon pédalo qui aurait pris l’eau. Il a pu reprendre son souffle», poursuit Jean-Yves Fraser.

Voyant qu’il n’était pas en mesure de le hisser dans le pédalo, il s’est installé dans l’embarcation du pêcheur afin de poursuivre le sauvetage. Le bon samaritain lui a installé un cordage sous les bras pendant que le pêcheur s’agrippait au bord de la coque. Ils se sont dirigés vers le bord dans l’embarcation à moteur qui tournait au régime le plus lent.

«Il n’avait pas l’énergie pour s’aider lui-même, ça faisait un bout de temps qu’il était dans le lac. Rendu près du bord, j’ai sauté à l’eau et je l’ai mis sur le quai. Avec l’adrénaline, tu n’y penses même pas, tu le fais. C’était vraiment une question de temps. Je lui ai parlé tout le long. Dans ma tête, je ne le laissais pas tomber», conclut-t-il.

La victime se trouvait déjà sur le quai lors de l’arrivée des pompiers du Service de sécurité incendie de Témiscouata-sur-le-Lac munis de leur bateau de type Zodiac. «Nous avons pris la relève et fait les manœuvres en cas d’hypothermie. On l’a déshabillé et frictionné avec des couvertures. J’ai su qu’il était maintenant hors de danger», a expliqué le directeur du Service de sécurité incendie de Témiscouata-sur-le-Lac, Gérald Dubé. Les glaces viennent tout juste de se retirer du lac Témiscouata, ce qui témoigne de la température actuelle de l’eau en ce début de mois de mai. M. Dubé rappelle au passage l’importance de toujours porter correctement une veste de sauvetage sur les plans d’eau. «Il était minuit moins une, c’était grand temps qu’il sorte de l’eau», ajoute-t-il, saluant le geste de Jean-Yves Fraser.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

7 réactionsCommentaire(s)
  • Le lac est turbulent quand vente comme samedi on y vas pas j ai eu moi même une expérience bravo pour le sauvetage

    Camille violette - 2021-05-04 08:49
  • Bravo pour votre courage. Au péril de votre vie vous avez sauvé la vie de cette homme. La belle saison de l'été n'est pas encore commencé et déjà il commence à avoir des incidents sur les cours d'eau. D'où l'importance l'importance de porter une veste de flottaison. Mais malheureusement le message n'est pas toujours suivi.

    Gaétan Plourde, Sainte-Françoise - 2021-05-03 09:44
  • Félicitations à M Fraser pour sa détermination. Ginette Bouffard

    Ginette Bouffard - 2021-05-03 08:51
  • bravo, un homme de courage et de coeur.

    Michel Savoie - 2021-05-03 07:23
  • J'ai eu l'occasion de participer au sauvetage de cette personne en offrant aux secouristes d'emmener le rescapé à l'intérieur de ma résidence afin que tout le monde ait de la chaleur et que ceux-ci soient en meilleures positions pour offrir les soins requis. Cette opération dura environ 30 minutes en attendant le transport au centre hospitalier. C'est un acte de bravoure que le secouriste, M. Fraser a effectué.

    Rioux Mario - 2021-05-02 23:20
  • Quel courage. Félicitation M. Fraser.

    Levasseur Daniel - 2021-05-02 23:00
  • Félicitations m. Fraser.

    Claire Dube - 2021-05-02 20:36