Publicité

31 mars 2021 - 13:47 | Mis à jour : 13:50

Condamnation de Denis Picard: le fils de la victime commente

Après deux semaines de procès et moins de 24 heures de délibérations, les jurés au procès de Denis Picard, accusé du meurtre de Colette Émond, 75 ans de La Pocatière, ont rendu leur verdict.

Collaboration spéciale: Stéphanie Gendron, leplacteux.com

Les jurés ont déterminé que Picard était coupable de meurtre au premier degré. La juge Manon Lavoie a rapidement prononcé la sentence, soit l’emprisonnement à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans.

Ils ont donc cru, à l’unanimité, que Picard avait l’intention de tuer Mme Émond et qu’il l’avait agressé sexuellement, le 5 juin 2017.

Les proches de Mme Émond, présents pour entendre la décision, étaient heureux et soulagés.

«C’est sûr que c’est bien accueilli. On a eu le maximum. On pourra tourner la page. On va faire le deuil, on ne pensera plus aux prochaines dates, parce qu’on en a eu tellement», a confié Alain St-Onge, le fils de Colette Émond.

«C’est une décision qui a été rendue très rapidement, mais je suis convaincue que le jury a fait un travail d’analyse minutieux», a pour sa part commenté la procureure de la couronne Me Manon Gaudreault.

L’avocat de la défense Me Félix-Antoine Doyon a préféré ne pas commenter.

Contrairement à un procès devant juge seul, qui permet de connaître les raisons derrière une décision, ce ne sera pas le cas pour les jurés. Ils seront les seuls à connaître l’ensemble de leurs délibérations.

Rappelons qu’au lendemain du meurtre, Picard était accusé de meurtre au second degré. À la suite d’analyses scientifiques montrant la présence d’ADN de l’un et de l’autre sur chacun, l’agression sexuelle est venue changer la donne pour que soit déposée l’accusation de meurtre au premier degré.

Rappelons que Colette Émond est décédée de plusieurs coups à la tête et au visage, dans la chambre de son appartement de la 5e avenue à La Pocatière.

Publicité


Publicité

Commentez cet article