Publicité

8 mars 2021 - 11:03 | Mis à jour : 11:20

Incendie à Saint-Antonin

François Drouin

Par François Drouin, journaliste

Twitter François Drouin

Un début d'incendie dans une résidence de la rue des Girolles à Saint-Antonin aurait pu avoir de funestes conséquences, n'eût été la présence d'un avertisseur de fumée tôt dans la nuit du lundi 8 mars. Heureusement, l'occupante qui a été incommodée par la fumée s'en tire sans blessure.

«Le feu s'est déclaré à la hauteur du thermostat, il s'est propagé dans le mur puis vers le plafond. Réveillée par le détecteur, la dame a vu des tisons et des flammes derrière le thermostat. À notre arrivée, il y avait énormément de fumée et ça prenait à la gorge. Une chance qu'il y avait un avertisseur pour la réveiller», raconte le directeur incendie de la caserne 13 de Saint-Antonin, Yvan Rossignol.

Le feu s'est éteint de lui-même tout juste avant l'intervention des pompiers. Sur place, Yvan Rossignol a dépêché une équipe munie d'une caméra thermique afin d'identifier les points chauds. Ses hommes ont ensuite retiré le matériel touché par le brasier. Les pompiers n'ont pas eu à utiliser d'eau lors de l'intervention. Selon le directeur incendie, on ne déplore pas de dommages majeurs à la propriété.

L'occupante a été sous surveillance quelques heures au CHRGP avant d'obtenir son congé en avant midi. Au total, 20 pompiers du Service de sécurité incendie de Saint-Antonin ont participé à l'opération ainsi que 5 pompiers du Service de sécurité incendie de Rivière-du-Loup.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article