Publicité

16 février 2021 - 09:47

Harold LeBel opte pour un procès devant juge et jury

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Le député de Rimouski accusé d'agression sexuelle, Harold LeBel, a fait le choix d'être jugé devant un juge et jury pour son procès. Le dossier a été remis au 6 avril au palais de justice de Rimouski lors des prochaines assises criminelles.

À noter qu'il n'y aura pas d'enquête préliminaire avant de procéder. La procureure de la Couronne, Me Manon Gaudreault, a signifié à la défense, Me Maxime Roy, qu'elle lui remettrait plusieurs documents qui étaient jusqu'alors en possession de l'enquêteur. 

Les faits reprochés à Harold LeBel se seraient produits en 2017. L’identité de la victime est protégée par une ordonnance de non-publication. Le député de Rimouski a été retiré du caucus du Parti québécois par le chef, Paul St-Pierre Plamondon, le temps que l'enquête policière et le processus judiciaire suivent leur cours. Remis en liberté sous conditions, il siège désormais comme indépendant et continue d'exercer ses fonctions de député à distance. 

Harold LeBel, originaire de Squatec au Témiscouata, a été élu dans la circonscription de Rimouski pour le Parti québécois en 2014, puis réélu en 2018.

Publicité


Publicité

Commentez cet article