Publicité

29 décembre 2020 - 06:32

La rivière du Loup sort de son lit à Saint-Alexandre 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Les importantes précipitations de pluie survenues le 25 décembre, jumelées au redoux exceptionnel, ont fait gonfler la rivière du Loup. Plusieurs débordements ont été observés au Kamouraska, dont à Saint-Alexandre, causant des inondations dans plusieurs champs de la région. 

La situation est particulièrement impressionnante entre les rangs Saint-Ernest et Saint-Gérard Est. Yoan Bérubé, un agriculteur du secteur, a partagé des photos prises avec un drone, les 27 et 28 décembre. On y voit de nombreux champs de foin ensevelis sous l’eau et la glace. 

Évidemment, la rivière du Loup sort souvent de son lit au printemps ou en été, selon les précipitations, mais c’est (beaucoup) plus rare en plein hiver. Selon certains, cela n'a pas été vu depuis plusieurs décennies. 

Alors que la fin de l’année est tout près, c’est une nouvelle malchance pour les producteurs agricoles qui vont perdre une partie du travail réalisé l’été dernier. 

«Aucune plante ne peut résister à un stress comme ça... Il va falloir replanter», confie Yoan Bérubé, ne cachant pas que des frais supplémentaires sont ainsi à prévoir. 

À la Sûreté du Québec, le sergent Claude Doiron confirme que les services d’urgence étaient sur un pied d’alerte, le 25 décembre, dans l’Est-du-Québec. Depuis, la situation s’est stabilisée. 

Plusieurs régions du Québec ont été touchées par des débordements de rivières, du 24 au 26 décembre. Dimanche après-midi, le gouvernement du Québec a annoncé que plusieurs municipalités et leurs citoyens pourront bénéficier d’un programme d’indemnisation et d’aide financière. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article