Publicité

12 septembre 2020 - 17:51 | Mis à jour : 18:07

Collision mortelle à L'Isle-Verte : l'identité de la victime dévoilée 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 3

L’identité de la victime de la violente collision survenue dans la soirée du 10 septembre, à L'Isle-Verte, a été dévoilée par la Sûreté du Québec cet après-midi. Marcel Lemieux, 65 ans, a perdu la vie dans cet accident.

Selon les autorités, le sexagénaire circulait à vélo lorsqu'il a été happé à mort par une camionnette, vers 20 h 20, sur la Montée-des-Coteaux (ex-route du Coteau-des-Érables). 

«Le conducteur de la camionnette et le cycliste circulaient en direction nord. Le conducteur aurait été ébloui par un véhicule arrivant en sens inverse et n'aurait pas vu le cycliste et n'a pu l'éviter», a raconté le sergent Louis-Philippe Bibeau.

Le cycliste a été grièvement blessé, des manœuvres ont été rapidement entreprises, mais son décès a été constaté sur place. La passagère de la camionnette a de son côté subi un choc nerveux.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • Oui, madame, vous avez tellement raison concernant les nouveaux phares de type del que c'est rendu un vrai fléau sur nos routes. C'est très aveuglent. Ça représente un vrai danger de conduire le soir à cause de c'est nouveaux phares. Il va falloir que les gouvernements fassent des corrections parce que le jour où des milliers de véhicules seront tous sur ces nouveaux phares et bien ça ne sera plus possible de conduire le soir.

    GAÉTAN PLOURDE, Sainte-Françoise - 2020-09-13 13:19
  • Sympathies à tous ses proches ! Je félicite la bonne conduite sur la route, des conducteurs comme monsieur Gaétan Plourde vient de l'exprimer. Dans ce cas-ci, il semblerait que l'éblouissement dû aux lumières du véhicule venant en sens inverse soit en cause. De plus en plus de véhicules ont des phares avant très forts éclairant leur chemin efficacement, mais le soir quand on rencontre de tels véhicules, l'éblouissement est tellement fort, même si l'autre n'est pas sur les ``hautes``. Je comprends qu'il devient alors impossible de voir sur notre droite s'il y a des piétons ou des cyclistes. Je pense qu'il devrait y avoir une règlementation sur la force des phares. C'est éblouissant même quand le véhicule est à l'arrière de nous, surtout les camions et les ``pick-up``. Très mauvais concours de circonstances, cette fois-ci, que le cycliste soit à cet endroit, à ce moment précis. Encore une fois, désolée pour ses proches !

    Louise Lévesque - 2020-09-13 11:29
  • Sympathie et condoléances aux familles endeuillées. En tant que camionneur sur des bétonnière, je peux vous dire que j'en rencontre souvent des cyclistes et des piétons sur le bord des route comme la 132, la 291, la 191 et dès que je les aperçois au loin, je ralentit et me tasse vers ma gauche pour assurer leurs sécurité. C'est une question de courtoisie au volant, c'est ce que j'ai appris lorsque j'ai fait ma formation en cammionage il y a 6 ans.

    Gaétan Plourde, SAINTE-FRANÇOISE - 2020-09-13 00:12