Publicité

22 août 2020 - 10:12 | Mis à jour : 10:18

Trois automobilistes arrêtés pour grand excès de vitesse

Marie-Michelle Martel

Par Marie-Michelle Martel, chroniqueuse web

Toutes les réactions 1

Les excès de vitesse ne cessent de se multiplier dans la région depuis quelques semaines. Le 20 et 21 août dernier, les policiers de la MRC de Kamouraska ont intercepté trois véhicules sur leur territoire pour grand excès de vitesse à Saint-Philippe-de-Néri et à Saint-Alexandre-de-Kamouraska.

À Saint-Philippe-de-Néri, un automobiliste de 27 ans roulait à 92 km/h dans une zone de 50 km/h le 20 août dernier vers midi. Le jeune homme de St-Gabriel-Lalemant a reçu un constat d’infraction de 539 $ et 6 points d’inaptitudes. Il a également subi une suspension immédiate de son permis pour une durée de 30 jours puisqu’il s’agit d’une récidive. 

Dans la même municipalité, une jeune femme de 21 ans a été captée circulant à 92km/h dans une zone de 50km/h le 21 août dernier vers midi. La conductrice de St-Gabriel-Lalemant s’est vu recevoir une amende de 539 $ et 6 points d’inaptitude. Son permis de conduire a été suspendu immédiatement pour une période d’une semaine. 

Dans la même journée, un autre véhicule a été aperçu circulant à vive allure à Saint-Alexandre-de-Kamouraska. L’automobiliste roulait à 144 km/h dans une zone de 90 km/h. Le conducteur de 55 ans de Pohénégamook a reçu une amende salée de 812 $ et 10 points d’inaptitude. Il a au même moment perdu son permis de conduire pour une durée de 7 jours. 

Rappelons que dans la majorité des collisions, un comportement humain est en cause. La vitesse ou la conduite imprudente demeure la principale cause de décès sur nos routes. Les conducteurs peuvent faire une différence et contribuer à l’amélioration du bilan routier en ralentissant.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Est ce que le COVID-19 est à ce point difficile pour notre jeunesse, pour qu'elle risque leur vie et celle des autres ? Un jeune homme dans le Nord de Montréal a conduit sa voiture à 200 km/hre, mettant en danger sa vie et celle de ses 2 amis, dont l'un d'eux le suppliait de diminuer sa vitesse. Le malheur a frappé, il a démolit sa voiture sur un camion qui n'a pu l'éviter et ses 2 amis ont été blessé dont l'un plus gravement que l'autre. Après sa folie, il vient de constater que sa vie de plaisir est terminée, que c'est la prison qui l'attend.

    André Mainguy - 2020-08-22 16:32