Publicité

12 août 2020 - 15:31

Délits sexuels sur des mineurs : quatre nouveaux chefs d’accusation contre Kevin St-Onge

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Faisant face à de nombreux chefs d’accusation à caractère sexuel sur des mineurs, Kevin St-Onge de Saint-Pascal a contrevenu à deux reprises à ses conditions de remise en liberté. Deux autres accusations de leurre de mineurs et de corruption d’enfants se sont aussi ajoutées à son dossier lors de sa comparution le 10 aout au palais de justice  de Rivière-du-Loup.

Saint-Onge, âgé de 20 ans, comptait déjà 21 chefs d’accusation de leurre et de corruption d’enfant pour avoir communiqué avec des victimes âgées parfois de moins de 16 ans et leur avoir transmis du matériel sexuellement explicite. On l’accuse aussi de contacts sexuels envers une personne de moins de 16 ans, d’agression sexuelle et d’actions indécentes.

Les faits qui lui sont reprochés se seraient déroulés entre janvier 2018 et octobre 2019. En janvier 2020, puis en juin dernier, il se serait trouvé à deux reprises dans des lieux publics de Saint-Pascal susceptibles d’être fréquentés par des personnes âgées de moins de 16 ans, alors que cela lui était interdit dans le cadre de son ordonnance de remise en liberté.

L’accusé, libéré en attendant son procès, devra revenir au palais de justice de Rivière-du-Loup le 28 septembre prochain pour la suite des procédures judiciaires.

Publicité


Publicité

Commentez cet article