Publicité

2 avril 2020 - 15:09 | Mis à jour : 15:17

Plus de peur que de mal à Témiscouata-sur-le-Lac

François Drouin

Par François Drouin, journaliste

Twitter François Drouin

Il aurait préféré un poisson d'avril lorsqu'il a été informé qu'une portion du toit du balcon avant de son auberge La Dolce Vita venait de s'effondrer, mais Dany Hickey a été obligé de se rendre à l'évidence, les pompiers du Service de sécurité incendie de Témiscouata-sur-le-Lac n'entendaient pas à rire.

«Nous n'avons pris aucune chance, nous devions nous assurer que personne n'était coincé là-dessous», a commenté le directeur des casernes 35 et 36 de Témiscouata-sur-le-Lac, Gérald Dubé. Rapidement informés par le propriétaire des lieux que l'établissement était fermé, les pompiers ont ensuite sécurisé le secteur et le bâtiment.

Selon le directeur incendie, c'est l'accumulation de la neige, alourdie par les températures plus chaudes, qui ont causé l'affaissement du toit et du balcon.

Sur sa page Facebook, M. Hickey qui est actuellement en confinement depuis le 6 mars s'est réjoui que l'incident n'ait fait aucun blessé. «J’aurais préféré que ce soit un poisson d’avril... Heureusement, aucun blessé !! C’est juste du bois ! Un grand merci aux membres de la brigade incendie de TSLL pour avoir sécurisé les lieux.»

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article