Publicité
10 janvier 2020 - 09:10 | Mis à jour : 09:22

Incendie criminel à Trois-Pistoles : Anthony Caron libéré sous caution

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 1

Accusé d’avoir causé des dommages par le feu à une résidence de la rue Bélanger de Trois-Pistoles, le Pistolois Anthony Caron, âgé de 21 ans, a été remis en liberté sous engagement le 10 janvier afin de suivre une thérapie dans la région de Drummondville.

À sa sortie du palais de justice de Rivière-du-Loup, jeudi, le jeune homme a été conduit vers un centre de désintoxication. Il y trouvera de l’aide et du soutien jusqu’au 30 mars 2020, date à laquelle il devrait être de retour en cour pour la suite des procédures. 

Entre temps, il devra aussi respecter de nombreuses conditions, dont garder la paix et avoir une bonne conduite, ne pas consommer d’alcool ou de stupéfiants, ne pas porter d’armes offensives et ne pas posséder d’outils sur la voie publique. Il lui est aussi interdit de se retrouver à l’adresse du crime et de communiquer avec des personnes qui y sont liées. 

Anthony Caron n’en est pas à ses premiers démêlés avec la justice. Une dizaine de dossiers criminels, à son nom, ont été traités ces dernières années aux palais de justice de Rivière-du-Loup et Rimouski. Cette fois, il est accusé d’introduction par effraction et d’incendie criminel d’une résidence. Deux accusations de bris de probation ont aussi été déposées contre lui, relativement à cinq dossiers judiciaires antérieurs.

Le 1er janvier, les pompiers de Trois-Pistoles ont été appelés à combattre un incendie qui s’est déclaré en matinée sur la rue Bélanger. Quelques heures plus tard, le Service des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec a intercepté l’accusé, alors qu’il se déplaçait à pied non loin des lieux. La résidence, qui n’était pas habitée, est une perte totale. Personne n’a été blessé. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • La police a l'obligation d'informer la population au sujet des individus et des enquêtes qui
    mettent leurs sécurité et celle de leur biens en danger !

    La cause de Jane Doe vs la police de Toronto est typique a cet effet :

    https://www.cbc.ca/news/canada/jane-doe-wins-case-against-police-force-1.163867

    Qui parmi vous connaissait le passé et la présence de cet individu a 3-P ... ?!?

    Les communiqués de presse platoniques sont inutiles et arrivent trop tard !

    Toujours pas de photo du moineau et il va aller récidiver ailleurs.

    A mon avis, y a un proprio sinistré qui a une cause a défendre...

    Elvis Creton - 2020-01-13 21:31