Publicité
22 novembre 2019 - 10:44 | Mis à jour : 13:29

Agression armée : l’accusé mis en liberté sous caution

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Damion Roy Johnson, accusé d’avoir commis une agression armée à l’endroit d’un de ses collègues de l’usine Aliments Asta de Saint-Alexandre-de-Kamouraska le 20 novembre, a été mis en liberté sous caution au terme de sa comparution le 22 novembre au palais de justice de Rivière-du-Loup.

Roy Johnson a déposé un montant de 1 000 $ et il s’est engagé à respecter de nombreuses conditions dans le cadre de sa mise en liberté, en attendant son procès. Outre les usuelles garder la paix et avoir une bonne conduite, il s’est engagé à ne pas se rendre sur le lieu de travail de sa victime. Il lui est aussi interdit de contacter directement ou indirectement une dizaine de personnes pendant la durée des procédures judiciaires. L’accusé ne doit en aucun moment posséder tout type d’arme. Son passeport lui a également été retiré. 

Une de ses proches s’est portée garante de la caution et veillera à ce qu’il respecte toutes conditions de libération, moyennant un engagement sans dépôt de 5 000$. Il devra revenir le 9 décembre au palais de justice de Rivière-du-Loup pour la suite des procédures judiciaires.

Publicité


Publicité

Commentez cet article