Publicité
13 novembre 2019 - 12:36 | Mis à jour : 14 novembre 2019 - 11:09

Il tente de voler un bar à trois reprises, mais repart les mains vides

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Le propriétaire du Motel Bar Le Cygne Blanc de Rivière-Bleue a reçu la visite d’un malfaiteur dans la nuit du 12 novembre. Un homme s'est introduit à trois reprises dans l’établissement de la rue Saint-Joseph Nord pour y commettre un vol, mais il n’aurait pas réussi à dérober quoi que ce soit. 

L’entrée par effraction a été notée quelques heures plus tard. À leur arrivée sur place, le propriétaire et sa conjointe ont remarqué que la caisse enregistreuse avait été endommagée. C’est en regardant l’enregistrement des caméras de surveillance qu’ils ont vu toute la scène. 

Vers 4 h 54 du matin, un homme s'est introduit dans le bar une première fois. Il a d’abord tenté de quitter avec la fameuse caisse en la débranchant. Sans succès, il est revenu avec une barre à clous pour l’ouvrir, mais malheureusement pour lui, elle était vide… 

Déterminé à repartir avec un gain, l’individu aurait remis les pieds dans l’établissement quelques minutes plus tard pour cette fois s’attaquer au guichet ATM. Encore là, ses efforts ont été vains. 

«Pour le moment, il ne semble pas avoir volé de bouteilles d'alcool. Il semble vraiment s'être présenté pour de l'argent comptant, mais il n'en a pas trouvé», partage la conjointe du propriétaire, Nadine Briand. 

Une plainte a officiellement été déposée à la Sûreté du Québec et une enquête aurait été ouverte. Ce serait la deuxième fois que le Motel Bar Le Cygne Blanc est la cible d’un ou des voleur(s). 

Selon nos informations, l’individu aujourd’hui recherché porterait un tatouage dans le cou. Toute personne pouvant reconnaître cet homme ou possédant de l’information permettant aux policiers de l’identifier, est priée de communiquer avec un agent de la Sûreté du Québec en appelant au 310-4141 ou en signalant *4141.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article