Publicité
20 juin 2019 - 08:59 | Mis à jour : 2 juillet 2019 - 16:58

Épinglé après deux délits de fuite et l’incendie de son véhicule

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 2

Voiture emboutie, panneau de signalisation percuté, incendie de véhicule…Un homme d’une trentaine d’années était déterminé à retourner à la maison après une soirée bien arrosée dans la nuit de mercredi à jeudi. S'il a atteint son objectif, il y a cependant été retrouvé, puis arrêté, par les agents de la Sûreté du Québec. 

Les ennuis du contrevenant ont commencé tôt dans la nuit du 20 juin. Il a d’abord heurté une voiture immobilisée dans le secteur de la Pointe à Rivière-du-Loup. Scène qu’il a quittée pour poursuivre sa route vers Cacouna par la route 132. 

Sur son chemin, il a de nouveau perdu le contrôle de son véhicule, terminant cette fois sa course contre un panneau de signalisation. «Mais malgré une crevaison, il a continué son chemin. Son pneu s’est défait et il a roulé sur la jante d’acier», raconte le porte-parole de la SQ, Claude Doiron. 

C’est alors qu’un incendie s’est déclaré. Incident qui l’a cette fois forcé à quitter sa voiture pour partir à pieds. Notons que l’homme a abandonné son bien, en flammes, près d’un poteau électrique qui a lui aussi pris feu, forçant l’intervention des pompiers du Service de sécurité incendie de Rivière-du-Loup, d’une équipe d’Hydro-Québec et de la Sûreté du Québec.

Au cours des minutes suivantes, les policiers vont remonter la trace de l’individu, originaire de Cacouna. Ils le retrouveront finalement à sa résidence située à proximité et ils procéderont à son arrestation. L’homme échouera plus tard au test de l'ivressomètre.

Il comparaitra ultérieurement au palais de justice de Rivière-du-Loup. Il pourrait être accusé de délit de fuite et de conduite avec les facultés affaiblies. 

BON SAMARITAIN

Notons qu’un résident de la route 132 a vécu toute une gamme d’émotions lorsqu’il a décidé de se lancer à la poursuite de la voiture après que celle-ci soit passée devant chez lui aux petites heures du jour. Croyant que quelqu’un était agressé, ayant cru entendre des coups de feu, Michel Côté n’a pas hésité à se mettre en route. «Il fallait que j’intervienne», raconte-t-il. 

Lorsqu’il est finalement arrivé sur les lieux de l’incendie, M. Côté a multiplié les efforts afin de sortir le conducteur du brasier. Il ne savait cependant pas que celui-ci avait déjà quitté les lieux. «J’étais certain qu’au moins une personne était prisonnière de l’incendie. J’étais prêt à risquer ma vie pour la sauver. Quand j’ai réalisé que c’était impossible, j’étais atteré. Ce n’est que plus tard que j’ai appris que le conducteur n’y était plus.»

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Quel cascade d'évènements!! Il voulait rentrer à la maison, il pourra y rester un bon bout de temps. Pauvre débile, la dégrise va être difficile...

    aL - 2019-06-21 07:47
  • Un autre vrai champion

    Jen - 2019-06-20 14:48